La France de l’intégration heureuse (selon UU)

Hier soir, arrivée tardive à la maison.
Un fort bon ouikende. Malgré ma fièvre du dimanche (non non, pas celle du samedi soir non plus).
Je tombe nez à nez avec Le Monde 2 de cette semaine.
"La France de l’intégration heureuse" en titre principal.

Ce titre m’a rappelé une anecdote personnelle.

J’avais quatre ans.

C’était à la fin de l’année 1979.

On était enfin arrivés en France avec ma mère, mes frères et sœur.

Quatre ans que notre père nous attendait en France après la chute de Saïgon.

Il commençait à faire froid en France.

Et je devais aller pour la première fois à l’école.

J’ai pleuré ce jour là.

Un profond sentiment de nouvel abandon j’imagine.

Je me rappelle que ce n’était pas un cri, mais un déchirement qui sortait de ma p’tite bouche.

L’après midi venu, lorsque mes parents sont revenus me chercher, je ne pleurais plus.

Je riais.

Je courais.

Après les filles de mon école maternelle.

Je riais en viêtnamien.

Elles riaient en français.

C’était ça le début de mon intégration en France.

15 commentaires sur “La France de l’intégration heureuse (selon UU)

  1. C’est la première fois que j’arrive la première;-) Quel émoi devant cette page blanche!
    C’est émouvant de lire les souvenirs que tu as de cette période car tu étais très jeune. Il faut croire que cette première immersion/intégration dans le monde scolaire se sera faite grâce au contact des autres enfants qui n’ont pas de préjugés. Seul, le plaisir d’être ensemble à compté sur ce terrain de jeux collectif. Repose-toi bien de ton week-end. Bonne fin de journée.

    J'aime

  2. Ouah l’autre hé, il riait avec des filles ! Rinlinliiiiin, la tafiooooole !!!! N’empêche, ta belle anecdote me rassure. Si tu avais assisté comme moi à la réunion des parents d’élèves de l’école à ma fille samedi dernier, toi aussi tu aurais besoin d’être rassuré, j’te jure !

    J'aime

  3. Ossiane>> Dire que c’est un mignon bébé qui m’a refilé cette fièvre… ;o) J’ai failli ne pas aller bosser aujourd’hui… mais les pressions, les deadlines de toute part ont eu raison du rationnel.

    chère es carpée>> Est-ce une coquetterie québecoise de tutoyer sur un blog (le mien) et de vouvoyer sur un autre (le tien) ? ;o)

    Quant à la question posée : les deux, ma capitaine !

    Et pour ce qui est des françaises en particulier, n’en déplaise à ma môman qui m’aurait bien vu avec une belle fille aux yeux bridés : je les aime rieuses en effet. Et douce aussi… ;o) Mais ça, certains l’avait déjà remarqué ! Ma môman notamment. ;o)

    Le Doc>> Ben y a bien des filles chez les Wookies aussi, je te signale. Hein ? Comment on fait alors pour fonder nos dynasties s’il n’y en avait pas ? Personne le sait encore vraiment, mais les Wookies forment déjà l’espèce la plus représentée à la Grande Ecole du Rire Far Far Far Away. Sarko songe à mettre de la discrimination positive pour aider les mauriciens et les espèces croisées franco-suisse à être mieux représentés dans cette école de référence. Et aussi un bracelet électronique pour qu’ils (les Wookies) ne rigolent pas à tort et à travers. Comme chez Bourrique samedi midi. ;o)

    à tous >> Laissez moi rentrer à la maison pour me soigner un peu et vous aurez un reportage photo un peu barge de mon déjeuner bourriquien. C’était au delà de l’imaginable. Je suis fier… qu’elle soit ma blogo-pote ! ;o)

    J'aime

  4. Bourrique>> ouaip, je sens bien l’avian flu.
    Mais ça doit pas être toi.

    Rhââââ, kesske je galère pour télécharger les vidéos. Avec le modem diesel, c’est pas gagné. Heure estimée de publication : 21h30 ?

    J'aime

  5. Jlhuss>> J’crois bien qu’on va encore se marrer next ouikende ! ;o)

    Aurélie>> Oui, ce sentiment étrange, éperdu, vertigineux de se retrouver. Parce qu’on ne se perd jamais de vue. Parfois un peu de brouillard… Mais pouvoir voir le bout de ses mains quand on tend les bras avant de se serrer soi et se réconcilier avec son passé, quel bonheur !…

    J'aime

  6. je vois que l’intégration vient toujours par les femmes… moi aussi mais un peu plus tard vu que je portais déjà pantalon !
    Ceci dit, comment as tu fait pour attraper la grippe aviaire dans le sud ? il n’y a pas de poulets sauvages chez nous et il a fait un temps magnifique !

    J'aime

  7. « l’intégration vient toujours par les femmes »>> Excellente réflexion. On sent le vécu. La sagesse de celui qui *sait*. ;o)
    Quant à la grippe aviaire, c’est que j’ai croisé un bout d’chou, bébé poussin contaminé dimanche dernier…

    Et dis, le franco suisse>> c’est Monsieur Sale Wookie. Et pas M. Sale Wookie. Trop irrespectueux avec son abbréviation… ;o)

    J'aime

  8. cher di brazza>> Ben ma soeurette, c’était super ! Quelle question ! J’en parle pas parce que y a pas la place pour parler de tout sur ce blog…
    Comme le samedi soir avec mon pote d’internat, Etienne.
    Et le dimanche, comme tu sais, il a fait un temps superbe. Alors, on a décidé de faire un barbecue tous ensemble avec Etienne et toute la smala de ma soeurette. Plein de gamins qui couraient partout, entre 3 et 9 ans. Moi, je dormais : ma sieste post-grippe aviaire…

    J'aime

  9. Dear little bro,
    For me, your integration is too good. 26 years ago, your vietnamese was good, your french zippo. Now, your french is way better.
    Ask Man, but on your first days in Pre-K, when your french friends talked to you, you fearlessly answered them in vn. Amazingly, all of you understood each other and managed to play together. Now, I don’t remember you running after the girls. I think it is your wishful fantasy, however, I still hold grudge regarding one evening where I was banned in my dungeon upstairs while you chaired a dinner with your « friends ». It is same as running after girls in school yard.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s