Chronique polynésienne du 25 juillet 2007 – Nuku Hiva

croisiere-aranui-nuku-hiva.1189155821.jpg

[NdUU: Le point rouge, c’est « Vous êtes ici », hein. Pour celles et ceux qui n’avaient pas tout suivi de notre périple polynésien sur l’Aranui… Et oui, je m’excUUse encore de la publication un peu erratique. Mais comme on dit, « vaut mieux rouler lentement vers l’avant que d’oublier de mettre le frein à main ». Hein ?]

Nous voilà arrivés à Nuku Hiva, l’île qui est la capitale administrative des Marquises.

Souvent durant les escales, on avait le choix entre prendre un truck ou bien rejoindre le village à pied [entre 5 à 15 minutes à pied, fonction – vous allez être surpris là – de la distance entre le quai de débarquement et le centre du village].

Souvent, pour ne pas dire systématiquement, on optait avec Sweetie Vahiné pour la marche à pied.

Certes, parce que je devais perdre quelques kilos [comme le fera sûrement remarquer Jmesuiléssépoucélacravat ].

Mais surtout parce qu’on voulait prendre le temps.

Prendre le temps de s’immerger dans cette civilisation elle-même au bout du monde.

Bien nous en a pris.

Car souvent, pour ne pas dire très souvent, nous étions récompensés par des vues magnifiques

Et à pied, forcément, on peut prendre le temps d’apprécier.

Comme ici, l’Aranui dans la jolie baie de Taiohae.
dsc_7672_25juillet07_nuku-hiva_taiohae_nef.1189155858.jpg

Mais ce n’était pas tout.

Car les paysages sont certes spectaculaires aux Marquises.

Mais la dimension culturelle est fascinante.

A commencer par l’évangélisation catholique des Marquises [ces îles furent découverts fin 16ème siècle].

Avec la belle église de Taiohae, faite de belles pierres volcaniques sans nul doute.

Et ce superbe Saint Pierre, gardien des clés à l’entrée de l’édifice religieux, admirablement revisité par une certaine esthétique marquisienne [pagne et coiffure notamment].
dsc_7721_25juillet07_nuku-hiva_taiohae_nef.1189155880.jpg dsc_7681_25juillet07_nuku-hiva_taiohae_nef.1189155869.jpg

Le plus fascinant sera la rencontre avec les sculptures issues de la religion autochtone.

Mais ce sera pour un autre jour.

Plus tard dans l’après midi, après quelques gouttes de pluie, on se dirige vers la vallée de Taipivai, rendue célèbre par le roman quasi éponyme de Herman Melville .

Au détour d’une petite ballade à pied, on découvre l’Aranui qui fait son apparition dans la vallée.

La photo ci-dessus représente un de nos points de vue préférés avec Sweetie Vahiné.

Le bleu profond de l’océan.

Les falaises abruptes.

La végétation luxuriante.

Et le blanc immaculé de l’Aranui…
dsc_7779_25juillet07_nuku-hiva_taipivai_nef.1189155894.jpg

Une dernière descente en 4×4 et c’est à nouveau à pied qu’on remonte la vallée de Taipivai.

Rencontre avec les chevaux des Marquises, mi-domestiques mi-sauvages.
dsc_7835_25juillet07_nuku-hiva_taipivai_nef.1189155958.jpg dsc_7834_25juillet07_nuku-hiva_taipivai_nef.1189155947.jpg

On pénétre au coeur de la vallée qu’on appelle aussi la vallée des 1000 cocotiers, étant donné leur profusion pour la culture du coprah [noix de coco séché qui sert ensuite à faire l’huile de monoï ].
coprah.1189168147.jpg


Une fleur d’hibiscus tombée sur la rivière nous indique qu’on fait bonne route…

Vers une terre autrefois bénie des dieux.

« Belle à en crever, mais rude, austère » (*)
dsc_7846_25juillet07_nuku-hiva_taipivai_nef.1189155970.jpg

Passez toutes et tous un doux ouikende.

Be cool, be open.

UU

(*) Dixit Jacques Brel dans une correspondance privée.

12 commentaires sur “Chronique polynésienne du 25 juillet 2007 – Nuku Hiva

  1. Mince alors ! Il n’y a quue moi qui aie voté pouur la fleuur :o)
    Allez ! UUne petite critiquue photographique suur cette dernière, c’est presquue dommage quue la compo soit si symétrique, juuste un peuu décalée en hauut à gauuche ouu vers le bas à droite en respectant la diagonale, on auuraity euu un truc avec plus de peps !
    Sinon, on n’est pas obligé de mettre 2 fois le « u ». Hein ? Dis ?

    J'aime

  2. Bon, j’suis déjà assise avec Marcel…. et on fait quoi, maintenant ? on la prend en photo, nous aussi ? on s’enduit de Off ? on casse la croûte ? on attend les autres ? on dit tout le bien qu’on pense de Fab ? on vote pouur uu ?

    J'aime

  3. si j’en crois les photos d’une austérité toute relative, ce n’est tout de même pas la Margeride.
    oui, la marche est le meilleur moyen de rentrer dans un pays, mais (et peut être heureusement) elle limite sacrément le champ d’action.
    M’agace ton bidule de droite. Je suis toujours d’un consensuel exaspérant

    J'aime

  4. Aye ! voté ! mais moi je n’attendrai pas avec marcel et AClaude ! (je n’ai rien contre vous, hein ? j’avais voté avant de voir que vous aviez choisi d’attendre !)

    Nuku Hiva, c’est l’île que j’ai trouvé la plus spectaculaire, à couper le souffle. Dommage que les photos, quoique très belles, ne rendent pas ce sentiment parfaitement.
    Les baies très découpées et pleines de « criques », que l’on observe de haut, sont à tomber, avec leur végétation luxuriante qui couvre les parois.

    Quant à la statue de St Pierre, on ne voit pas très bien, mais notez la prouesse et le superbe filet de pêche avec moults poissons qui en sortent.
    Les Marquisiens sont des sculpteurs très réputés, ce qui rend leur églises très intéressantes à visiter, car les chaires notamment sont toujours impressionnantes et le style marquisien à la fois très beau et très dépaysant.

    J'aime

  5. Nous aussi avec Breizhette on aime fait un maximum de choses à pieds.

    Cela permet de mieux découvrir les lieux, les gens et l’ambiance.

    Et c’est bon pour la ligne.

    Par contre, je pense qu’on aurait opter pour monter en 4×4 et descendre à pieds et pas l’inverse (faut pas pousser mémé dans les orties).

    J'aime

  6. MarcelD>> Oui, bonne remarque pour la composition photo. J’achète.

    Annie Vahiné>> A trop la contempler, y a les nonos qui rappliquent. ;o)

    Brig’>> La consensualité n’est pas un vilain défaut.

    Sweet Vahiné>> Merci pour tes précisions !!! ;o)

    Fab’>> If you can, take a flight to Marquesas Islands in January. Tu ne le regretteras pas !

    Ossiane>> Merci pour ton compliment. Surtout de ta part !!! Je rougis comme le point, là. ;o)

    Zézette>> Oh ben de rien ! Merci de ta visite. Ca fait chaud au coeur !

    Djamel>> En même temps, je t’imagine découvrir les gens et leur tête interloquée quand tu commences à leur causer en sUUisse. Langue inconnue du patrimoine mondial de l’humanité… ;o)

    Bourrique>> Le plaisir est pour moi. Bon achat de poussette ! Tu vas voir, c’est plus compliqué qu’une bagnole !

    J'aime

  7. A commencer par l’évangélisation catholique des Marquises [ces îles furent découverts fin 18ème siècle].

    Erreur ! cherchez l’erreur

    Ce n’est pas au 18ième ni fin 18ième que les « Marquises » furent « découvertes »

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s