Chronique polynésienne du 23 juillet 2007 – Journée en mer

Journée en mer.

Journée de repos.

Enfin, pas forcément de tout repos.

Pour celles et ceux qui ont le mal de mer.

Et vue d’en haut, ça n’arrange pas non plus les choses.

dsc_7106_23juillet07_mer-entre-faka-et-ua-pou_nef-copy.1188487946.jpg

[Légende photo: L’avant du cargo mixte, dédié au fret – Vue du poste de pilotage de l’Aranui . La photo en N&B, c’est pour se reposer des bleus infinis de Fakarava … ;o)]

Le lendemain, on allait arriver aux Marquises, à Ua Pou.

croisiere-aranui.1188488069.jpgOn se préparait.

Mentalement.

Intérieurement.

Est-ce que ce sera aussi bien que ce qu’on avait imaginé ?

On relisait la carte une n-ième fois.

Pour faire passer le temps [et le mal de mer], je me suis mis à courir comme un fou.

45 minutes à 6,5 km/h avec une pente de 8 à 10% [je dis tout ça parce que le home trainer de l’Aranui permet de paramètrer tout ça en l’occurence, très précisément].

Ca m’a lavé le cerveau.

J’étais fin prêt à accoster aux Marquises…

Be cool, be open.

UU

16 commentaires sur “Chronique polynésienne du 23 juillet 2007 – Journée en mer

  1. Merci pour la photo en noir et blanc 😉 mes collègues ne comprenaient pas pourquoi je regardais mon PC avec des lunettes de soleil !

    Quant aux 45 min de jogging à 6,5km/h avec une pente de 8 à 10%, là je dis respect et je retire tout de suite ce que j’ai dit sur ta probable prise de poids estivale… cela ne peut être que du muscle!

    J’aime

  2. Je compatis pour le mal de mer … (pas besoin de vent force 7, déjà rien que la vue d’un pédalo frémissant sur un étang …). Peut-être que le jogging est une solution, fallait y penser!

    J’aime

  3. hé, le suisse, tu vois pas qu’il est en train de te jouer une admirable partition de flûte pour blog, uniquement pour te faire bisquer???
    j’comprends pas Toll mais là, ouarf! ouarf!
    heureusement que je fais tomber les masques, hein…

    Joe la pas du tout jalouse de ce voyage qu’avec l’air nul de toute façon, le bleu, c’est l’ump, alors bon…

    J’aime

  4. Et puis tu as raison, il a l’air d’être tout pourri ce voyage…

    Que du stress avec l’avion, le taxi, le bateau, la barque pour quitter le navire.

    Sans parler des problèmes sanitaires (coups de soleil sur le mollets, mal de mer…)

    Et on est qu’au commencement de l’histoire… on a pas encore eu le passage avec les méchants pirates, les requins blancs mangeurs d’homme et les bernard-lhermittes qui font rien qu’à te pincer les pieds sur la plage.

    Tiens, on me l’offrirait ce voyage que je refuserais (enfin, euh, si y’a une âme généreuse parmis les lecteurs, j’étudierai quand même toute proposition sérieuse – faut pas être optu hein!)

    J’aime

  5. un remède contre le mal de mer, qu’on en ai envie ou non, manger, quitte à être malade, on maintient assez de force pour en venir à bout.
    Moi je suis bien sur le cargo, je ne descendrai plus sauf un peu aux escales

    J’aime

  6. un remède contre le mal de mer, qu’on en ai envie ou non, manger, quitte à être malade, on maintient assez de force pour en venir à bout.
    Moi je suis bien sur le cargo, je ne descendrai plus sauf un peu aux escales

    J’aime

  7. ralalalala, t’as raison, Jmesuilaissépousserunebonnexcuse…
    moi non plus, je serais bien embêtée de refuser sans vexer un tel voyage si on me l’offrait…
    ah lalalalala, tout cela est bien embarrassant, n’est-ce pas?
    ;o)

    J’aime

  8. Quel long périple! Combien de jours passés à bord? Je ne vois pas bien où vous êtes sur la carte. peut-être pourrais tu mettre une petite croix sur chaque note pour montrer l’évolution du voyage…

    J’aime

  9. sjgc>> Tiens, la pause de midi outaouaise ?… J’espère que ce suspense ne te coupe pas l’appétit au moins ?!
    ;o)

    Djamel>> arf arf arf… y a bien qu’un Suisse pour mettre des lunettes de soleil devant l’ordi !

    LaTartine>> En fait… le jogging n’a fait que faire passer le temps. Le mal de mer n’était pas vraiment parti. En plus fallait s’accrocher aux barres du home trainer à cause de la houle !…

    Bourrique>> Tiens, m’en vais descendre sur la Côte te montrer les 11369 photos intégralement. Chuis sûr qu’après ça, tu revends ta maison pour venir t’installer en PF.

    Djamel bis>> Et puis… les animaux partout en liberté qui font leurs ébats dans la mer, et puis le vent qui soulève du sable et même que t’en retrouve dans l’oreille (du sable hein , pas du vent)… y avait tout pour gâcher ce voyage qui dès le départ paraît vraiment nase.

    Le problème, c’est qu’au final, c’était trop… bien.

    Brig’>> Celle là, je connaissais pas. Et je n’aurais pour rien au monde forcé sur la nourriture. Des fois que ça ressorte. Mais bon, tu dois mieux connaître que nous…

    Sinon, tu as tort, descendre aux escales, c’était top. Enfin, tu verras bientôt.

    Bourrique bis>> Oui ben nous, Herr Frunz nous offert les billets et on a failli ne jamais partir !

    Djamel>> Ben tu peux (pour t’endormir) regarder la chaîne Voyage sur le câble, en particulier les reportages sur la PF… gniark gniark gniark.

    Ossiane>> 13 jours à bord précisément. Je vais mettre à la petite croix sur les prochaines cartes. Bonne idée !

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s