Luberon 2007 #1: Gentil coqu’licot, Mesdames

J’ai descendu dans mon jardin (x2)
Pour y cueillir du romarin.
Gentil coqu’licot, Mesdames,
Gentil coqu’licot, nouveau ! (refrain)

Un standard de la chanson française pour commencer cette série sur le Luberon, où nous étions lors d’un week-end de 1er Mai improvisé à la dernière seconde.

Retour aux sources.

Retour à l’enchantement du monde.

Retour à la beauté simple de la nature.

Certaines et certains seront étonnés ici que je publie sur mon blog alors que je fais depuis plusieurs semaines (et encore pour des mois et des mois , amen) les 35 heures tous les … deux jours.

Et bien, voilà, je fais de la résistance.

Résistance à l’abrutissement et au renfermement de soi. Et toc.

Ce n’est pas parce que j’ai du boulot à n’en savoir que faire de mes nuits [fort courtes] qu’il faut arrêter de vivre [bordel].

Alors, j’ai décidé le temps de quelques jours de re-publier régulièrement ici [combien de temps tiendrai-je sur le blog avec la charge de mon taf ?] un nouveau cycle sur le Luberon.

Je renouvelle mes excuses du peu de commentaires que j’ai pu faire ces derniers mois.

Ce n’est pas à mon habitude et cela me culpabilise finalement toujours autant de vous lire, fidèles commentatrices/eurs…

Mais voilà, le blog [encore une fois] s’impose à moi et je ne peux cesser de publier.

Bref.

Aujourd’hui: les coquelicots de Mai.

dsc_3077_bd.1178792163.jpg

On les trouve en plaine, dans le Luberon, parfois solitaires, parfois en champs entiers.

Explosion de couleur.

Explosion d’émotion.

Douce Marie et moi étions si heureux de montrer le Luberon à notre petite Choupi.

Comme à chaque fois que nous sommes « trop plein » de bonheur [euphémisme], douce Marie et moi nous tenions très forts dans les bras l’un de l’autre.

Ce qui est nouveau par rapport à nos précédents séjours dans le Luberon, c’est que dans nos bras, il y avait aussi Choupi.

Et ça faisait du bien, beaucoup de bien.

La chansonnette « Gentil Coquelicot » ne dit pas autre chose dans ses derniers vers:

Pour y cueillir du romarin (x2)
J’ n’en avais pas cueilli trois brins
Qu’un rossignol vint sur ma main
Il me dit trois mots en latin
Que les homm’s ne valent rien
Et les garçons encor bien moins !
Des dames, il ne me dit rien
Mais des d’moisell’ beaucoup de bien.

Be cool, be open.

UU

Publicités

13 commentaires sur “Luberon 2007 #1: Gentil coqu’licot, Mesdames

  1. J’l’avais dit, hein!!!
    j’l’avais dit que tu reviendrais… hé hé!!!
    Bon, j’avais pas prévu que ce serait pour faire de la resistance, je pensais plutôt à ton besoin de partager… mais l’essentiel est de pouvoir te relire.

    Etrange hasard, nous sommes aussi allés en ce week end du premier mai dans un lieu qui nous est cher (en fait surtout à moi). Et nous en sommes revenus heureux de l’avoir montrer à notre fille.

    J’en ai parlé chez moi… « Le bonheur est en Allgäu! »

    Content de ton retour, bon courage pour le boulot et bises à süßMarie et Choupi

    J'aime

  2. En voilà une bonne nouvelle tout au moins pour nous blogueurs car cette reprise d’activité de blog risque de t’emmener vers 40h en deux jours 😉 C’est fou ce qe ta boîte te fait bosser. Attention au burn out. Ton champ de coquelicots est magnifique. Bises à tous les trois.

    Dans la mer rouge
    Les coquelicots de mai
    Les coeurs révoltés

    J'aime

  3. tour à tour me viennent

    bravo
    et fais atention à ta santé

    faut pas oublier de ralentir aussi si nécessaire!
    ton enthousiaste fait du bien!

    Annick

    J'aime

  4. Au vu du temps sur Londres (pluie et un sale vent qui me decoiffe) je dis gin pour tout le monde et 3 cheers au retour de notre UU bien aimé, de sa sweet(est)-Mary et de notre choupi a nous qu’on a (desole elle est requisitionnee en tant que mascotte officielle de la blogosphere, naturellement elle ne touchera l’argent qu’a sa majorite)!

    Cest un vrai petit rayon de soleil tout ca, j’en oublierais presque que je veux demenager en Japonie…

    J'aime

  5. Elisanne>> Merci ! Venant de toi qui rayonne aussi de vie, ça fait plaisir ! ;o)

    Bourrique>> Ben non, y a d’autres bonnes nouvelles du genre « tu es ruiné pour les 25 ans à venir ». Et puis surtout, y a le 27 mai bientôt !

    jmesuilésspoucélacravat’>> Promis, dès que l’O P A est finie, je reviens commenter chez toi ! ;o) Bon cela dit, faudra payer le prix fort pour me faire partir en vacances chez les teUUtons ;o)

    Philippe>> Rooh ben oui, je crois que y a du boulot sur le flanc gauche de Sarkozy [je ne parle pas de ce clown de Besson instrumentalisé à souhait par Sarkozy mais de la vraie gauche].

    Ossiane>> Merci pour ton haïku ! Oui, ce champ nous a subjuqué quand on l’a vu. Il était à deux jets de pierre de notre chambre d’hôtes…

    Ze Big Bro>> Yeaaah. When I feel bad, I just blog. And doctor goes away… haha ;o)

    cher Fraise>> Bon, on se le fait ce conseil des Blogo-ministres dans le marais poitevin ? Je suis sûr qu’il y a aussi de jolies fleurs !…
    Pour la date du 10 mai, ben ça tombait bien. Date anniversaire pour pour l’abolition de la violence exacerbée sous Sarkozy Ier… [hého, pour celles et ceux qui votent à droite et qui lisent mon blog, faut le prendre comme une boUUtade, hein ;o)]

    La Parizienne>> Oui ben, c’est dans l’air du temps de réhabiliter tout ça… bien vUU ;o)

    Annick>> Ah… oui, c’est vrai. Mais là, j’en ai [jsute] pour quelques mois encore. Heureusement qu’on va ralentir durant notre break polynésien cet été. ;o)

    chère Brigitte>> Roooh, que c’est gentil de me dire ça. Ton commentaire est d’une délicatesse savoureuse. Et à nouveau: ravi d’avoir pu papoter impromptu sur une belle place en Avignon…

    Fab>> Ah ? de retour ? Alors, tu veux aussi une coupe de cheveux manga ?…

    Kiki/Posuto>> Ouaip. Les fleurs, c’est important dans la vie. On ne le dira jamais assez.

    SiLuis>> A croire que c’est du pavot clandestin, tu veux dire ! No pasaran… ;o)

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s