Un dimanche à Belleville

La danse du Lion [lân en viêtnamien]

Puisque l’année sera faste, autant fêter cela dignement, n’est-ce pas ?

Avec quelques ami[e]s, nous nous attablâmes, en ce dimanche de la nouvelle année, au Président, à Belleville.

Bien nous a pris, puisque s’est alors déroulée sous nos yeux la fameuse danse du Lion.

tet-belleville-lan-small.1171892370.jpg

C’est en fait un anymal mythique, entre lion et licorne, que l’on doit ainsi courtiser puis honorer avec des offrandes et de la nourriture pour le sustenter [dont le chou vert ou encore salade – car comme on le sait, les lions sont végétariens en Asie…], avant de l’éloigner avec grand fracas [pétards et/ou percussions] pour chasser les mauvais esprits pour l’année qui commence.

Bánh chưng

Un autre incontournable du Têt [nom viêtnamien du nouvel an chinois]: le « bánh chưng » !

Vous le connaissez déjà en fait [lire cette note de l’année dernière…].

banh-chung.1171893065.jpg

Pas question de vous souhaiter la nouvelle année sans un morceau de ce riz gluant en bouche ! ;o)

Chúc mừng năm mới !

Les murs ont la parole [sUUréaliste]

dsc_9825_1.1171893520.JPG

Sur les bons conseils de périgrinations de Laparizienne, nous déambulâmes en sa compagnie en direction du Parc de Belleville.

dsc_9827_1.1171893914.JPGChemin faisant, c’est à une promenade surréaliste qu’elle nous a conviés.

Une histoire de loup qui allait manger un graffeur, sous les yeux pleins d’orgasme d’un lapin et d’une poule un coq qui célébraient comme il se devait l’entrée de plein pied dans l’année du Cochon de Feu.dsc_9831_1.1171893993.JPGFaut dire que Madâme mettait elle aussi le feu à la baraque avec son spectacle olé olé.

Diantre, mais où va le monde ?

Angoisses murales d’une civilisation

Et bien, mesdames zé môssieurs, ce monde là [le nôtre], il semble aller, droit dans le mur.

Littéralement.

Ainsi résumés en un pan de mur les défis, nos défis pour demain, dans un magnifique graffiti.A ce stade, on devrait plutôt parler de fresque.

Dans l’ordre d’apparition des clichés :

Schizophrénie – Urbanisation – Vieillesse
Guerre – Désespoir – Eros et Thanatos
Asie – Vengeance – Religions

dsc_9850_1.1171893322.JPGdsc_9837_1.1171894729.JPG dsc_9838_1.1171894162.JPG dsc_9841_1.1171895042.JPG

dsc_9842_1.1171895122.JPG dsc_9843_1.1171895199.JPG dsc_9844_1.1171895303.JPG

dsc_9847_1.1171895356.JPG dsc_9848_1.1171895396.JPG dsc_9867_1.1171895565.JPG

And the wind cries Mary…

Notez que, à tort ou à raison, la pollution, l’environnement ou le développement durable, et bien ce mur s’en contrefiche.

Comme l’aurait chanté Jimmy, là bas, au fond du mur : And the wind cries Mary…

Ou sinon voir Jimmy chez la Parizienne . C’est encore mieux.

Purge de beauté

Rien de plus naturel finalement que cette absence…

Pourquoi se préoccuper de l’avenir [inquiétant] lorsque le présent est aussi doux que ce dimanche au Parc de Belleville .

dsc_9912_1.1171897357.JPG dsc_9882_1.1171897486.JPG

Un peu de douceur, voyons !

Prenez donc le temps !

De l’immobilisme – enfin – dans ce monde épris de vitesse et d’instantanéité !

Arrêtez vous, et prélassez vous dans les bras de votre douce, dans le creux d’une butte.

Et mirez, autant que faire se peut, la Dame de Fer noyée dans le smog parisien.

Un monde frappadingue

Au coucher du soleil, nos pas nous confrontèrent avec le Carnaval de Paris.

Bien entendu au rythme de la samba.

Jeunes gens ! Profitez-en pour faire la fête car notre monde se dérègle.

D’abord la vache folle. Puis notre climat.

Ben voyons… Un igloo, rue de Belleville. Avait-on jamais vu ça de mémoire de parigot [tête de veau – fou, bien entendu] ?

dsc_9919_1.1171898127.JPG dsc_9931_1.1171897974.JPG

Tout fout le camp

Même les graffeurs s’embourgeoisent.

Vraiment, rien ne va plus.

Mais est-ce un mal ?

dsc_9944_1.1171898371.JPG

Chansons d’amour d’hier et d’aujourd’hui

Heureusement, notre journée [fort chargée au demeurant] se termina par cette note optimiste.

Chansons d’amour d’hier et d’aujourd’hui [voir la photo de gauche, ci-dessous].

Tout un programme !…

dsc_9936_1.1171898852.JPG dsc_9939_1.1171898670.JPG

Dans un bar populaire de Belleville, haut en couleurs, dans une ambiance festive et bon enfant.

Bon enfant…Ca tombait bien, Choupi a adoré.

Y compris le dernier morceau lorsqu’on a quittés le bar: c’était du Jimmy Hendrix, encore lui.

Dingue, ce dimanche à Belleville.

Be cool, be open.

UU

15 commentaires sur “Un dimanche à Belleville

  1. Et voilà encore de nouvaux convertis à l’ambiance de ce très chouette quartier.
    + L’année du cochon on a dit qu’elle était généreuse, prodigue, etc. alors n’oublie pas tes amis lecteurs-blogueurs… on attend plein de notes ;.)

    J’aime

  2. Avec pareille longue (pas que je me plains, hein!) note, il y aurait eu de quoi la diviser et en faire des notes quotidiennes toute la semaine; mais c’est ton côté orgiaque qui ressort : Bonne Année du Cochon, quoi! (et à chacun-cune, et à ChoUUpi!)

    Par ailleurs, je te ferai remarquer que le Lapin m’a plutôt l’air d’en avoir après un Coq (petit citadin, va!); je te concèderai toutefois qu’il y a des Coqs qui sont également des poules : j’en suis! (faut bien que trouve à s’expliquer mon côté ex-centrique…)

    Sinon, un igloo en styrofoam, uh uh uh!

    Merci pour la déambulation, même si on n’a pas vUU ChoUUpi.

    Bises.

    J’aime

  3. Marie-Dan’>> Non non, pas possible. Cette note est un tout. J’ai conscience qu’elle est beaucoup trop longue pour une note de blog, mais voilà… Les différents paragraphes se renvoient la balle et se font écho dans un même mouvement…

    Bonne semaine à toutes et à tous.

    J’aime

  4. Boumané (Bonne Année avec la bouche pleine de riz gluant) ;o)

    J’aime bien ce quartier, c’est là que je suis né… nostalgie nostalgie!

    Mais pas le temps de regarder en arrière, jouissons de l’instant présent, car nous nous préparons des lendemains qui déchantent.

    Inquiétant.

    On ne va pas mourir de rire!

    J’aime

  5. belle ballade!
    Il y a un an ou deux j’ai assisté à cette danse du lion à Belleville. J’avais beaucoup aimé l’ambiance.
    le fameux coq il n’a pas l’air très joasse!
    Bonne fête du Têt à tous les trois.

    J’aime

  6. Merci à toutes et à tous pour vos bons voeux !

    J’ai modifié la note et mis en avant le fameux coq…

    Toutefois le doute subsiste: en ce lendemain de Mardi Gras, qui dit que ce n’est pas une poule TRAVESTIE en coq… Hein ?! ;o)

    Rien à voir: Pour tout vous dire, je ne comptais pas vraiment publier de note sur cette journée. Il se trouve que Laparizienne, en shootant à tout bout de champ dimanche dernier et en évoquant ses récentes notes, m’a fait ressentir cette fébrile démangeaison à publier sur mon blog… Tant mieux si cela vous a plu/intéressé/fait marrer/interloqué, etc.

    J’aime

  7. la fresque est superbe. Oui prenons notre temps, mais le temps de réfléchir et soigner la colère (enfin vous trois d’abord le temps de vous aimer). Tu as fusionné Têt et nouvel an chinois malgré le jour d’écart ?
    très chouette errance

    J’aime

  8. Quelle note! Un dimanche très rempli, bonne année à toi. Une belle collections d’instantanés, de moments de vie et de beauté, de morceaux de murs et de magnifiques fresque. Je t’embrasse.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s