« Et si ce n’était pas elle ? »

"Et si c’était pas elle ?".

C’est pas moi qui le dit.

C’est François Bazin, chef du service politique du Nouvel Obs.

Elle, c’est Ségolène bien sûr.

Texte intégral de l’édito de François Bazin : cliquer ici.

Extraits:

Ses supporteurs l’observent. Quand elle passe une haie supplémentaire, ils soufflent. Quand elle trébuche, ils regardent ailleurs en se disant que tout cela, au fond, n’est pas bien grave. Au total, ils passent leur temps à tendre le dos.

(…)

Dans une phase de son parcours où prédominent les contraintes internes, la candidate est devenue, ces derniers temps, moins audacieuse, moins transgressive et, au total, plus conservatrice. Sans pour autant faire taire ceux qui l’accusent, dans un même élan, de n’avoir rien à dire ou de cacher aux militants son véritable projet.

(…)

Pierre Mauroy : «Ça sera plus dur que prévu, a soupiré le vieil éléphant. Dans cette opération, je vois plus de gens qui montent dans le train que de gens qui le poussent.»

Mon problème avec Ségolène, c’est ce qu’elle ne rassure pas vraiment à coup de déclarations somme toutes assez maladroites.

La dernière en date: les jurys de surveillance populaire.

Pas forcément une mauvaise idée.

En tout cas, le mérite est de soulever un débat sur une plus grande transparence des pratiques démocratiques et une juste demande de rendre compte aux élus.

Mais elle n’est pas bonne cette idée tant qu’elle [Ségo] n’a pas montré qu’elle avait une véritable vision pour la société française dans son ensemble.

"Je n’ai pas réponse à tout", admet volontiers Ségo [lire chez Jlhuss]

C’est peut-être là que le bât blesse.

Les mois se suivent et je ne pressens pas [encore ?] la stature d’une "grande" femme d’Etat.

Dommage parce qu’elle donnait [presque] envie de voter pour elle il y a plusieurs mois.

Be cool, be open.

UU

ps: On en parle plus en détails sur un autre blog [Daniel Riot]. Pour ma part, je me limite à partager un sentiment qui m’est personnel.

Publicité

25 commentaires sur “« Et si ce n’était pas elle ? »

  1. Tout ce que je sais c’est que je ne sais pas pour qui je voterai…

    Mais le 22 avril ce n’est pas demain la veille, espérons que les uns et les autres sauront nous convaincre…

    J’aime

  2. Ne pas confondre Ségo avec Choupi : pourquoi faudrait-il être « organique » et « fusionnel » avec un candidat politique ? Attendons de voir 1/ si elle est candidate officielle, 2/ ce qu’elle propose pour son quinquennat et 3/ les chances que ses propositions ont de se réaliser. Pour le reste, Moet-Hennessy comme disent les anglosax !

    J’aime

  3. MioModus>> Finalement, 7 mois, c’est en effet un chemin semé d’embûches…

    jmesuiléssépoucélacravat>> Je croyais savoir. Et puis là, le doute commence à me saisir.

    argoul>> héhé ;o) non, je ne confonds pas je te rassure. Je n’applique pas une discipline militaire avec Choupi ! ;o)

    Pour te répondre:
    1/ Oui, mais j’aimerais avoir une idée de son potentiel AVANT qu’elle ne soit candidate officielle, investie par les militants. Des fois qu’elle n’arrive pas à faire un discours de politique générale qui tienne la route…
    2/ idem que précédemment. C’est mieux de le savoir avant que les militants votent, n’est-ce pas.
    3/ Oui ben, on jugera sur pièces.
    Cela dit et pour te faire écho, Sarko n’a pas de programme officiel non plus. A moins que j’ai trop travaillé ces derniers jours et ne sois passé à côté.
    Pour ta vanne finale, elle est très bonne. Wait and see [traduction pour les autres].

    J’aime

  4. le problème est qu’elle a l’appareil du parti derrière elle – (anti-éléphant ? ah ?) – mais j’ai un tout tout petit peu plus d’espoir aujourd’hui.
    Pour la dmocratie essayez de poster sur son blog de soutien, poliment, mais pour autre chose que : vous êtes divine Madame, et vous ‘êtes pas très surs de voie votre commentaire pris en compte.
    Mais elle est socialiste – on verra bien (j’aimerais mieux pas)

    J’aime

  5. En même temps, un président de la République, actuellement, ça ne bosse pas seul.
    Le gouvernement et son chef, le premier ministre sont ceux qui sont en première ligne et lancent la plupart des réformes, même si le président peut mettre son veto ou demander au gouvernement d’impulser des actions dans tel ou tel sens.
    Dès lors, c’est moins inquiétant qu’elle n’ait pas des idées sur tout.

    Par contre, le futur président devra avoir une vision sur les relations internationales et savoir avoir une politique visionnaire (si possible) et cohérente en la matière.

    J’aime

  6. Ces gens là n’ont aucun respect de nous, à quelques mois des élections ils ne sont même pas capables d’arriver avec une coopération et une vision constructive pour l’intérêt de notre pays.
    A gauche comme à droite le chant des démagogues va nous bercer.
    Aucun d’eux ne parle pour une équipe, chacun jouant pour la place du grand calife qui ne sert que lui même.
    On gardera de la pâtée pour les éléphants qui ont de la mémoire, le bon peuple peut aller se recoucher et continuer à rêver.

    J’aime

  7. J’espère bien que ce ne sera pas elle. De toute façon, comme c’est barré, je vais voter coco ou blanc, et puis j’irais manger un grec salade-tomate-oignon-sauceblanche-harissa pour oublier tout ça…

    J’aime

  8. Je ne sais pas si ce sera elle. Mais.
    Mais je ne vois pas trop pourquoi cela serait mieux qu’un politique ait des idées arrêtées sur tout, à chaud, à chaque question de journaliste. Tout cela me parait un procès bien inutile. Il est plus facile d’annoncer une idée qui fasse plaisir au jour J et d’en changer dès que le vent tourne.

    J’aurais même tendance à trouver cela dangereux, que quelqu’un, aussi informé et intelligent soit-il, ait des réponses toutes faites sur tout. J’attends d’un politique que, compte tenu d’une situation donnée, il ait le comportement et le raisonnement adéquats (recherche d’information, concertation, etc) plutôt que la science infuse. La science infuse et les idées arrêtées, ça me fait trop penser à ces aparatchiks d’un autre âge, qui récitent ce qu’on leur dicte ;o)

    Hey, doc, que ton retour fait du bien ! il était temps, on savait bien que ça devenait ici trop sérieux… ;o) Par contre, c’est pas obligé de voter n’importe quoi pour manger un grec ou un kebab d’enfer. Ou juste le dire pour énerver UU.

    J’aime

  9. Stelfy>> TCE: Traité constitutinnel européen. Le truc qui est passé en mai 2005…

    Brig’>> Ben oui, c’est un blog de soutien de Ségo. Pas un jury populaire pour évaluer Ségo.
    Cela montre bien aussi son ambiguité: pour l’avis des citoyens, mais pas des militants. Elle a peur des sifflets de la base militante [ce qui fut le cas hier] et prône simultanément ces jurys populaires. N’y a t il pas contradiction ?

    Myblogforyou>> Finalement, moi aussi je préfère le bavardage avec Choupi. ;o)

    Doc Huff>> Welcome back aussi. Grâce à toi, je remets ma courbe de commentaires sur mes notes à la hausse. ;o)

    Annie-Claude>> Je n’ai pas forcément envie qu’elle ait réponse à tout. J’ai une idée peu claire de sa vision politique.

    Disons que tu peux faire la même anallogie entre une vision d’entreprise et un plan d’action.

    Le second, s’il n’est pas soutenu par le premier, peut t’amener à des impasses.

    A l’inverse, le premier sans le second, c’est ce qu’on appelle de la flûte ou encore du pipeau. Ou encore, la langue de bois.

    Mais je suis d’accord avec toi. C’est pas une raison pour voter coco. Y a d’autres moyens pour manger un kebab. ;o)

    J’aime

  10. Disons que j’ai plus foi en l’intégrité de Marie-Georges Buffet qu’en la sincérité de Ségolène Royal. C’est juste une question de respect. Y en a une que j’estime, et l’autre que je méprise. Et puis d’abord je mangerai un grec si je veux.

    J’aime

  11. doc>> Histoire de point de vue. Car Buffet manque parfois de crédibilité.

    Le tout est question idéologique: une gauche de gouvernement ou bien une gauche qui tape dans le système [parfois pour se faire plaisir gratuitement tant cela les engage peu et parfois à bon escient].

    J’aime

  12. A quoi servent programmes et discours bien ficelés ? Les citoyens votent essentiellement autrement : sur l’image. C’est un vrai problème démocratique.

    Ségolène garde la meilleure image. Si elle sait constituer un gouvernement efficace, au diable son absence de vision.

    Cela est de l’ordre du calcul politique plutôt que du débat d’idée. Mais quand les débats d’idée conduisent à la ré-élection d’un président sans substance et invitent l’extrême droite à un second tour, c’est que les débats d’idées n’ont plus leur place dans les mass media…

    J’aime

  13. lof>> Ouais, ben en attendant, ses maladresses télévisuelles ne rassurent pas sur son « leadership » politique.

    J’ai un autre raisonnement basique: si elle a autant *peur* des sifflets des militants du PS, qu’en sera-t-il lorsque viendra l’heure de l’affrontement avec Sarko.

    Le problème, c’est que ses idées sont intéressantes. Mais: 1/ elles ne sont pas bien ficelés [et là, ça lui donne une image pas très bonne]; 2/ elle donne l’impression [encore une question d’image] d’avoir peur du débat d’idées, de la confrontation verbale.

    Or une joute politique se remporte d’abord sur le terrain de la rhétorique et de la répartie.

    Je suis d’accord que la grande masse se fout des idées [du moins leur détail]

    Mais finalement, le déficit de Ségo actuellement est bien un problème d’image.

    Et pour le coup, elle vient de perdre 20 points de soutien auprès des sympathisants du PS…

    J’aime

  14. Oui, d’accord avec toi. DSK, et même Fafa, ont bien plus de répartie que Ségo. DSK s’est, par le passé, déjà illustré face à Sarko. Ok. Pour autant, et toujours sur le plan strictement du calcul et non des idées, je pense que les français sont plus mûrs pour une femme que pour un juif (je suis sérieux : je pense que c’est rédhibitoire). Et que Ségo rassure là où Sarko inquiète – je ne suis pas si sûr qu’elle se face ramasser par Sarko en face-à-face.

    Tu le sais déjà. Sur le strict plan de la compétence technique et des idées, DSK est pour moi loin devant Ségo, elle-même très loin devant Fafa (qui est le seul socialiste déclaré candidat à pouvoir me pousser à voter Bayrou – il faut le faire !).

    Et sur le strict plan de la compétence et des idées, on a rarement eu meilleur candidat que Jospin v2002.

    Enfin, avant de penser à un second tour inédit Ségo-Sarko (ou DSK-Sarko), pensons à Taubira (Taubira ! Quelle honte !), Buffet, Besancenot, Laguiller, Voynet, Chevénement (on reprend les mêmes…), voire Hulot, Bové et j’en oublie certainement…

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s