Un cri, un seul

Une histoire vraie.

Un jour, j’ai crié.

Vraiment.

C’était excessif.

Violent.

A croire que des cordes vocales avaient poussé en travers de mes tripes.

J’ai crié pour savoir si c’était la vie qui allait en sortir.

Ou non.

Je ne souhaite à personne de pousser un tel cri.

Il remue trop de choses en soi pour ne rien en faire.

Même si moi, ce cri, il m’a sauvé…

Je m’en rappelle encore.

C’était un soir d’automne en l’an 2000.

C’est à ça que j’ai pensé lorsque j’ai lu chez Mariedan’ « Je criais contre la vie ou pour elle. ».

Be cool, be open.

UU

note : Rassurez vous, ça va bien. Malgré le ton de cette note. Laquelle est sortie toute seule. De mon clavier. Comme un… petit cri, finalement.

ps : la bande sonore est un bootleg intitulé Godless in Kyoto [dandy Warhols vs. Air].

23 commentaires sur “Un cri, un seul

  1. Petit malin, va. Tu vois pas mon air actUUel. M’en vais t’en faire, moé ‘si des coUUcoUUs, espèce de bachiboUUzoUUk! (ça t’apprendra à « toute m’émotionner » comme ça sans crier gare! non mais, pense à mon vieux cœur… 😉 )

    Qui n’a pas lu l’Antigone d’Henry Bauchau le devrait. Le beau roman qu’il en a fait, on s’y croirait. Et, UU, on l’entend crier, Antigone; j’te jure, c’est puissant. Tu y entendrais possiblement l’écho de ton cri.

    En tout cas, à partir de maintenant je vais me méfier quand tu viendras chuchoter quelque chose chez moi (parce que tu le referas, hein, dis, tu le referas?? 😉 Salsifis, qu’est-ce que je suis douée pour faire l’enfant, non? Je crois que j’irais en France juste pour aller faire la nounou de votre ChoUUpi et lui refiler tout plein de trUUcs à faire dans le dos de son papa. Ah! je viens de trouver un nouveau bUUt à ma vie. Comme le chantait notre DD :

    Tiens toé ben, tiens toé ben, tiens toé ben ben ben…J’ARRIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIVE!

    (toi qui a l’Œil, fieffé coqUUin de UU, qu’est-ce qui est écrit en filigrane de mon commentaire??)

    Bises à vous trois.

    J'aime

  2. Des choses à expulser à travers ce cri. Je suis sûre que tu t’es senti bien après, comme délivré. En tout cas, ta musique ne donne pas envie de crier. Très japonisant et zen. J’aime beaucoup. Bises.

    J'aime

  3. J’ai jamais crié… peut être aurais-je du…

    En tout cas j’aime bien les Dandy Warhols, j’aime bien Air, je ne pouvais que bien aimer le bootleg!

    J'aime

  4. J’ai voulu crier une fois, comme un animal en douleur, j’avais 18 ans et mon monde s’écroulait. J’avais ce truc au fond de moi, je n’ai pas pu le sortir car j’étais perdu au milieu d’autres… J’ai mis 3 ans pour m’en remettre… plus jamais le même !

    J'aime

  5. Aurélie>> Merci ;o) Bizz pour un doux ouikende. N’oublie pas de respirer avant la sortie de ton livre !

    lana>> Ah oui, très drôle ton miaulement chez Jlhuss. C’est tentant de vouloir faire la même chose. Mais il faut du talent pour ça !

    argoul>> Cela semblait en effet surgir des tréfonds de mon âme.

    Mariedan’>> Quand tu veux pour faire la nounou de Choupi ! Avec grande joie. Mais on restera quand même. Pas pour te surveiller. Mais pour jacasser ensemble. ;o)

    Pour lire entre les lignes, je dois avouer que je ne suis pas bon équilibriste. Marcher sur un fil[igrane], c’est pas mon truc. J’aurais même peur de tomber pour tout te dire…

    Hmm, c’est qui DD ?

    Ossiane>> Oui et non. Ca a fait du bien dans le sens où ça a libéré qq chose. Mais comme Stelfy, j’ai mis un peu plus de 3 ans à m’en remettre. Ce cri a tout fait sortir, même ce que je ne voulais pas voir.
    Disons que ce qui a suivi ce cri a été une convalescence, avec ses hauts et ses bas.

    jmesuiléssépoucélacravat>> En même temps, crier en Suisse te revient à la gueule [cf. les échos des alpages… héhé ;o)]

    Stelfy>> L’important n’est pas dans le cri non plus. C’est que ça sorte. Ca peut mettre 3 ans en effet. Suis pas étonné.

    Annie-Claude>> Euh… il risque de croire que tu as trop fait la bringue à Papeete ;o)

    Bruno>> C’est vrai aussi que ça fait du bien dans la voiture ;o). Quand y a pas de passagers… Je faisais ça à l’époque de mes 30000 bornes annuelles pour le boulot.

    J'aime

  6. merci pour la bande son – merci pour le lien. Bien de pousser un cri, ça secoue mais permet de rebondir. On nous a inculpé le silence ou le bavardage sur de fausses urgences, et les grands cris on les garde en soi, au risque de la maladie

    J'aime

  7. Ossiane>> Ah j’oubliais. C’est forcément japonisant. Le morceau du groupe Air [la mélodie de fond] est tiré de Alone in Kyoto, figurant sur leur dernier album, ainsi que sur la bande originale de Lost in Translation, superbe film de Sofia Coppola qui se déroule à … Tokyo.

    Lire ici.

    Brig’>> Tu ne crois pas si bien dire [au passage, tu m’impressionnes par la constance dont tu fais preuve dans la qualité de tes commentaires – tu dis souvent les choses de manière simple mais très justement] quand tu fais le le lien entre garder ces « grands cris » en soi, « au risque de la maladie ».

    J'aime

  8. UU, je comprends que vous resteriez, on ne sait jamais, quand même, avec une « tatie Danielle »! 😉

    En filigrane de mon 1er com, UU, j’avais caché le C R I M E qui te concernait (rah, d’accord, un indice : c’est un anagramme…).

    Je vais faire un aveu chez toi, UU. Je n’en éprouve aucune honte, ceci dit, c’est seulement que c’est une confidence plus personnelle que celle de ta note « mérite »: dans une autre vie, je regardais des soaps américains. Ouaip! Ça fiche un sacré coup à mon image, non? 🙂 Alors, le lien avec les cris? C’est qu’il y en a eu un (Another world, que ça s’appelait) qui a présenté plusieurs fois des scènes où quelques protagonistes souffrant d’un mal d’être étaient entraînés par un ami dans un coin un peu désert, mais à l’heure où passerait bientôt un train. Et là, il les incitait à crier. Extrêmement thérapeutique. Et ça ne dérange aucun voisin, puisque le bruit du train enterre notre cri. Bon, faut tout de même éviter de se coller le tympan sur la bouche du crieur, hein. 😉

    DD, c’est Diane Dufresne, et quand elle chante son J’ARRIIIIIIIIIVE!, c’en est tout un, de cri! Ça n’a pas été le seul qu’elle aura lancé non plus.

    J'aime

  9. SweetMary, avec les costumes bellement excentriques et le panache qu’arboraient Diane Dufresne, je crois que si la Faucheuse s’était retrouvée face à cete grande dame, elle aurait été séduite et lui aurait accordé du temps, du temps, et encore du temps! D’ailleurs, Diane est bien vivante et, espérons-le, pour encore longtemps…

    J'aime

  10. Ossiane>> Presque seul. Ce cri, en public, aurait été insupportable. Pour eux.

    Mariedan’>> En même temps, m’étonnerait que DD ait des tenues aussi excentriques que Jo Baker… ;o)

    Bon ouik’ à toutes et à tous.

    J'aime

  11. Bonjour Uu,

    Tiens une revenante!

    Tes 2 dernières notes m’ont beaucoup émue… mind you, I don’t need much these days!! Pour un peu on s’en serait parlé avant… Are yoUU psychic, UU?

    Oui des fois c’est bien de crier un bon coup… comme de pleurer un bon coup d’ailleurs. Ça soulage et ça libère et ça surprend pas mal les autres autour de soi qui ne t’en croyait pas capable!!

    Bon weekend! Et bises à Sweet Mary and Choupi…

    J'aime

  12. pour vous trois, et tous les autres aussi, j’ai mis en ligne sur mon blog les aventures du premier métis franco-vietnamien, l’ancêtre de choupinette, en quelque sorte!!! bon dimanche, sans cris et aves quelques jolis chchottements…

    J'aime

  13. Dufresne était aussi excentrique que Joséphine, UU. Dommage, j’ai pas réussi à retrouver une photo d’elle lors d’un show pour la fête de la St-Jean-Baptiste où elle s’était présentée seins nus mais toute la poitrine peinte des couleurs du drapeau québécois avec les fleurs de lys aux bons endroits…

    2 photos de Diane et ses costumes, mais pas encore assez représentatives :

    http://www.geocities.com/homni_ca/dufresne/dufresne.html

    http://lcn.canoe.com/artsetspectacles/general/archives/2001/02/20010218-232716.html

    Bonne soirée, bisous à ChoUUpi!

    J'aime

  14. sjgc>> Me psychic ? No… I hope not ! Otherwise, je sais quoi faire pour me reconvertir alors. Est-ce une coïncidence si une des peluches de Choupi s’appelle Irma. Bon, c’est un cochon mais peut-être lit-elle l’avenir ?

    Pour le reste, porte toi bien. Take care parce que ça a eu l’air relativement *remuant* for you thesse last days…

    dom>> Merci. J’ai vu les liens. Pas eu le temps de la lecture. J’ai pas voulu lire en diagonale. Alors… dès que je peux, je commenterai bien sûr…

    Mariedan’>> Ah oui… en effet. Tes liens [que j’ai mis en lumière] donnent déjà une idée. As-tu une photo de DD avec une jupe de bananes ?? ;o)

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s