Histoires U[b]Uesques – Le Blogouvernement à Bazoches

A l’Ouest de Bazoches

Douce Marie et moi étions un peu à l’ouest à notre arrivée à Bazoches [normal, direz-vous puisqu’on venait du Morbihan – héhé ;o)].
Ouest_de_bazoches_1[Légende photo : Un coq surveillant une des entrées du village de Bazoches.]

Une *synthèse* Jlhuss-Fraise-UU bien ficelée lors de cette session d’été du Blogouvernement : RdV l’an prochain le 1er ouikende après le 15 août

Cette année, on connaissait déjà du monde. Alors, c’était comme si on retrouvait une bande de copains et de copines [certains qu’on n’avait pas revus depuis Août 2005]. Y avait des nouveaux aussi et ça c’est chouette.

Nouveaux blogueurs et blogueuses mais aussi accompagnants ! Alors, l’année prochaine, n’oubliez pas que le rendez-vous estival est programmé pour le 1er ouikende après le 15 août [date fixée après un intense débat brillamment mené par le duo Jlhuss-Fraise des Bois ;o)]. Notez le sur vos tablettes et on réservera une rame de TGV si nécessaire. TOUT le monde y est invité, bloggueurs ou non ! ;o)

Prparation_de_la_synthse_en_coulisses_1


Ce que l’on ne vous a pas encore montré sur Bazoches 2006

Bon, j’ai rapidement vu que des compte-rendus foisonnaient déjà sur la blogosphère. Mais il m’a semblé qu’on narrait tout un tas de choses sur ces joyeuses retrouvailles en omettant toutefois [volontairement ?] de narrer les dommages collatéraux et autres effets secondaires de cette sympathique rencontre.

Mais j’ai l’œil.

Uu_1

Faut dire que cette année, on a été gâté. Une pleine bouteille de la gnôle du Chef [voir en bas à gauche sur la 1ère photo]. Un effet dévastateur sur l’audience :
– Minnie-Bourrique léninant
– Argoul se photographiant dans un verre
– Augustin cachant à peine son amour du vin et de la gnôle
– Le Bourriquot cherchant son verre du regard
– Le professeur Hrundi ayant vaguement mal à la tête après avoir vidé la barrique de gnôle
– Yann se rapprochant de son sujet, oubliant ainsi qu’il avait un zoom
– Ckck – ben c’est à dire que Ckck… – ben, Ckck développait un attachement inattendu pour Vauban
– Condorcée tentant une lévitation en direct live, avec deux poids dans les mains

1_leffet_de_la_gnle_du_chef2_leffet_de_la_gnle_du_chef

3_leffet_de_la_gnle_du_chef4_leffet_de_la_gnle_du_chef

5_leffet_de_la_gnle_du_chef6_leffet_de_la_gnle_du_chef_1

7_leffet_de_la_gnle_du_chef8_leffet_de_la_gnle_du_chef
Mon intervention en tant que Blogo-Ministre à la Botte du Blogouvernement

Une fois que la gnôle du Chef avait bien imbibé les neurones des uns et des autres, ben voilà, j’ai pu dérouler mon exposé U[b]Uesque sur les blogs. Fallait bien ça pour les aider à voir le lien entre blog et … poterie. ;o)

Accrochez vous, ça commence…

La_potire_jalouse
« Tout art impose une forme à une matière. Mais parmi les arts de la civilisation, la poterie est probablement celui où le passage s’accomplit de la façon la plus directe, avec le moins d’étapes intermédiaires entre la matière et le produit, sorti déjà formé des mains de l’artisan avant d’être soumis à la cuisson »,
in Claude Lévi-Strauss,  La potière jalouse, p. 235, ed. Pocket. 

 

Je ne sais pas pour vous, mais moi, cette citation, elle m’a immédiatement fait penser aux blogs.

Peut-être est-ce l’air pur de la Bretagne qui m’a reconnecté les synapses durant ces [chouettes] vacances. Mais cela m’a apparu comme une évidence. M’enfin quoi, c’est vrai ! Blog et poterie… Bon OK, je vous sens sceptique alors on va reprendre depuis le début.

Revenons à nos moutons [les blogs] et relisons cette citation en remplaçant quelques mots choisis.

*** Tout médium impose une forme à une information. Mais parmi les médias de notre civilisation, le blog est probablement celui où la transmission s’accomplit de la façon la plus directe, avec le moins d’étapes intermédiaires entre la matière [l’information] et le blog, sorti déjà formé des mains du bloggeur avant d’être soumis à la publication ***

On pense tout de suite [moi en tout cas] en lisant cette citation que la question de l’observation [du témoignage dira-t-on en termes journalistique] tient une place essentielle.

Mais qu’observe-t-on ? Que voit-on [vraiment] ? Que lit-on dans nos blogs ? Quel témoignage apporte-t-on ? Hein, dites ?…

D’où deux théories, tout à fait U[b]Uesques dans leurs intitulés : le blog-iceberg et le blog-quantique.

Il est à noter qu’il peut [exceptionnellement] exister des blogs-icerbego-quantiques, possédant simultanément les 2 propriétés. Mais bon…

Bref, le blog-iceberg, déjà : Le blog nous révèle-t-il une réalité telle qu’elle est ou bien existe-t-il une autre réalité qui nous serait invisible, à nous lecteurs de blogs ?

En effet, de la même façon qu’un iceberg, un blog peut révéler une partie visible et une partie invisible [immergée].

Car n’oubliez pas un principe fondamental : le bloggeur [ou la bloggueuse] ne publie QUE ce qu’il a envie de faire lire sur SON blog.

Je ne remets pas là en question la sincérité du contenu des blogs mais bon, la ligne éditoriale choisie par ledit bloggueur est déjà une orientation qui n’est nullement le reflet de sa vraie vie, ni forcément de ses vraies opinions [suivez de mon regard les blogs à forte teneur politique].

Perso, mon credo [« je le pense, donc je l’écris »] reste d’une actualité sincère.

Mais si on continue sur mon exemple : je pourrais  être particulièrement heureux et choisir de ne pas le retranscrire dans mon blog, préservant ainsi mon jardin secret voltairien. A contrario, un passage à vide particulièrement douloureux n’aurait pas forcément sa place dans ce blog parce que bon, on va pas faire non plus dans le déballage exhibitionniste, hein.

Ainsi va la vie de tous les blogs, avec leur partie visible et leur partie immergée qui restera [souvent] cachée à tous les lecteurs. Mais seule compte en définitive la vraie vie. Enfin, je crois.

Le blog-quantique, ensuite : La nature de notre observation [la lecture des blogs certainement est une observation du monde qui nous entoure] n’est-elle pas biaisée voire partiale dans certains cas [dans certains blogs] telle les ombres de la caverne de Platon.

La mécanique quantique fournit à cet effet une belle métaphore : l’observateur, à l’échelle des atomes, ne peut observer un phénomène sans risquer de le perturber lui-même.

Et pour revenir à l’anthropologie de Lévi-Strauss, il est connu que
l’observation d’une tribu par un anthropologue introduit un biais dans
son travail de par sa présence. Le blog, donnant un [semblant d’] accès
direct à l’information, laisse croire que cette information de première
main est pertinente. Mais il y a alors trop peu de distance entre le
sujet [l’information] et celui qui la retranscrit [le blogueur], cette
information risquant alors d’être dénaturée, comme en mécanique
quantique.

A titre anecdotique, le fait que je prenne des photos lors d’une
exposition en vue de les publier sur mon blog n’influence-t-il pas mon
regard sur ladite expo ? L’existence même de mon blog a ainsi changé
certains cours de ma vie quotidienne, certaines de mes réflexions au fil de l’eau – qui sont l’objet de mon blog. Mon regard de bloggueur, et donc d’observateur du monde, pose ainsi un filtre – que je le veuille ou non – sur la nature de l’objet observé.

Ca suit là, au fond de la salle ? ;o)

Entre Lévi-Strauss, les blogs et la mécanique quantique, la boucle est ainsi bouclée !

Les blogs [prenons surtout ici l’exemple des blogs à forte teneur politique] vont partager un point de vue. Ce point de vue sera par définition personnel et vu l’influence grandissante des blogs, il peut avoir un impact sur son environnement. Mais si leur position privilégiée [je tiens là en mire les blogs tenus par les militants de certains partis politiques] leur octroie un rôle également privilégié d’observateur, la question reste: est-ce que le blogueur est le « meilleur » observateur ?

Cette réflexion est essentielle à l’aube de la Présidentielle de 2007, surtout si les blogs jouent le rôle essentiel qu’on leur prédit.

Pour ce qui est de la politique, je reste convaincu de la nécessaire objectivité. Fait-on vraiment l’effort d’aller lire les arguments du camp opposé. Idéalement, il faudrait lire plusieurs journaux de tous les bords tous les jours. On effleurerait ainsi la cheville de la vérité platonique de notre Cité. Mais qui le fait encore ?

On peut se faire plaisir en allant lire nos désirs dans l’avenir mais celui qui y va est déjà un convaincu qu’on n’a pas besoin de prêcher.

Alors, les blogs ? Observateur privilégié de notre société ? Oui certainement car ils offrent [il est vrai] des points de vue inédits [cf. l’expérience initiale de notre blogo 1er Ministre, Fraise des Bois] mais pas le plus objectif.

Jusqu’à ce jour, l’information a été une affaire de professionnels. Aujourd’hui, tel n’est plus le cas. Le pouvoir [car c’est de cela qu’il s’agit] de l’information est donnée en de multitudes mains. Qu’en ferons-nous ? Pour le meilleur et pour le pire, n’est-ce pas…

Tout ça pour dire : les journalistes, s’ils suivent une formation professionnelle, ce n’est peut-être pas pour rien… Traiter une information avec objectivité, rigueur [même si la presse est en crise de façon générale], cela s’apprend. Alors, le point de vue d’un blogueur porte en lui le risque de ne pas « bien informer ». Ce qui n’est pas anodin dans notre société dite de l’information.

Enfin, et pour conclure cette intervention U[b]Uesque, la citation originale de Lévi-Strauss met ex exergue, dans le cadre de l’observation d’un rite, l’impact fondamental sur une société d’une transmission directe. La question du passage, du franchissement d’un seuil [quelque soit le sujet d’étude] est en effet passionnante. Et quand cette transmission directe se transforme en une mythologie, on se prend soudain les pieds dans un machin que je qualifierai de vertige temporel.

Quand saurons-nous que [à l’image de l’impact profond de la poterie sur les civilisations] les blogs auront également un impact profond sur nos sociétés ?

Quel impact aura donc cette possibilité unique dans l’histoire de l’humanité de pouvoir informer, divertir et/instruire en direct ?

Les blogs auront-ils une portée de nature à modifier les fondamentaux mythologiques [en quoi croyons-nous finalement ?] de notre société ?

Selon Lévi-Strauss, l’œuvre de la potière est comparée à celle du démiurge dans de très nombreuses civilisations… Et si les bloggueurs d’aujourd’hui étaient les dieux de demain ?

Vous le saurez en lisant… le blog de la descendance de Lévi-Strauss dans quelques générations. A bon entendeur, salUUt.

Be cool, be open.

UU

ps : Tout juste revenu hier soir du Sud Ouest, j’ai fait une bonne et franche déconnexion blogUUesque. Peu de temps pour les blogs, peu de temps pour commenter les autres blogs mais je le ferai… Et je publierai dans la semaine une suite sur Bazoches. Si j’ai bien suivi, y a déjà des notes sur Bazoches chez Hrundi, Jlhuss, Bourrique, Fraise, Argoul, Alain, Augustin, Pêle-Mail, Yann, Ckck, Condorcée, etc.

36 commentaires sur “Histoires U[b]Uesques – Le Blogouvernement à Bazoches

  1. et bé voilà, à tête reposée ca a en effet plus de gueule levi strauss. enfin, du sérieux nom de dieu. on peut dire qu’uu sait nous faire languir quant aux photos, rien à redire, si, si j’insiste.

    J'aime

  2. Cher UU,
    Ta note magnifique rend compte au plus prêt de ta communication à Bazoches…Tu vois ainsi l’utilité du blog ! Guess Who n’en revient pas mais il doit bien comprendre qu’il est parfaitement informé sur ton exposé. En recoupant les différentes notes parues sur notre rencontre amicale, les bloggueurs peuvent ainsi se faire l’idée la plus large possible. Encore faut-il effectivement prendre le temps de tout lire et de…recouper.
    Ta note manquait, le vide est ainsi comblé ! Merci et
    Bravo. Les bises à Sweet et Choupinette.

    J'aime

  3. Une note très scolaire pour cette rentrée…
    – un cours de maths sur les parallèles (entre les blogs et la poterie, entre alcool et les comportements des blogueurs…)
    – de la physique puisque cela traite aussi de quantique (à moins qu’il n’y ait une faute d’orthographe et qu’il s’agisse du cours de musique religieuse)
    – Les Iceberg nous plonge dans le cours de sciences et vie de la terre.

    Ahhh!!! Ca sent bon la rentrée… on retrouve tous ses copains pour une nouvelle année de folie!

    ps: super ta nouvelle photo… Big UU’s watching you!

    J'aime

  4. et cette belle photo elle a été prise par les soins de mon bourricot!
    et les accessoires pour le nieu, c’est bibi qui les fournit!
    bon, ouais, pas mal, pas mal…
    y’en a marre, hein, UU, à jouer les premiers de la classe, tu nous éclipses tous!
    bonne rentrée à tous les trois.
    P.S. j’ai changé de tél et j’ai plus ton numéro et mon bourricot est parti en belgique. tu m’envoies un sms avec?

    bien les bisouilles

    J'aime

  5. Dans ce cas, respect au Bourricot …

    Bourrique>> Si tu as changé de tel, je n’ai pas ton nouveau numéro et donc je ne peux pas t’envoyer de sms… mais ce message ne m’était peut être pas destiné.

    J'aime

  6. bien contente de savoir quel était le contenu de cette mystérieuse communication uuesque. Et c’est vrai qu’en te suivant la comparaison entre poterie et blog semble évidente.
    Mais comme tu le notes on risque (pour les blogs à forte tendance politique) la fabrication de pots à l’usage exclusif de sa tribu. Et comme on aime le débat, en temps qu’être humain, on arrive à une belle bagare autour des pots, avec risque de bris, sauf dans les partis très autoritairement structurés.
    Pour les journalistes ce serait vrai dans un monde idéal, mais faute de temps et formatage ce sont là aussi souvent des images de l’air du temps matiné par la subjectivité du bonhomme.
    Pardon du squat

    J'aime

  7. GuessWho>> Gaffe ! Les icebergs fondent illico presto à l’approche de Nice. ;o)

    Nébude>> Welcome here ! Plus zon est de fous… à bientôt ! Peut-être même au prochain conseil des Blogoministres ?

    Hrundi>> Ben entre Lee Cooper et Lévi-Strauss, j’ai vite choisi, tu sais !

    Jlhuss>> Bon apparemment, certains comme Brigetoun n’en sont pas découragés ! Je l’ai vue sur plusieurs notes sur Bazoches dans la blogosphère !

    Condorcée>> Ca fait plaisir de se voir accueillir comme ça sur son blog ! ;o) Bizz

    Annie-Claude>> Ah la sagesse d’Annie-Claude ! Quand pourrons-nous enfin nous rencontrer ! RdV loupé dans le Gers à qq jours près… dommage !

    jmesuilésséetc.>> haha ;o) ouaip, de retour et en pleine forme !

    et puis, oui oui, le crédit-photo oublié hier soir pour le Bourricot [parti mangé des frites belges] ! L’appareil accueillant mon oeil un rien bridé appartient bien à la Bourrique. Un couple formidable qui a assuré tout le soutien logistique nécessaire à cette photo !!!

    Bourrique>> Oui mais en classe, j’étais toujours au dernier rang [à partir de la seconde] héhé ;o)
    ps: le sms est parti !

    brigetoun>> Que de tact ! ;o) Je suis sûr que tes commentaires hors propos ou décalés auraient fait excellente figure à Bazoches. Au plaisir de te voir l’année prochaine, le 18 août 2007 ! ;o)

    Cela dit, pour les journalistes, ils sont peut-être plus rares. Mais bon, des Camus, on en voit qu’un par génération et ça suffit.

    Mais malgré mes remarques, le blog est un nouvel outil qui dynamise le débat sociétal et démocratique. Et ça, c’est vraiment pas rien !

    Argoul>> J’espère que tu n’inclus pas les pots de chambre !!! ;o)

    [bon je retourne bosser, j’ai mon ordi au boulot qui n’a pas encore voulu s’y remettre vraiment là !!]

    J'aime

  8. Je m’insurge. je m’inscris en faux contre cette infâme reconstruction. La photo qui me représente reflète mon manque de sommeil, non la quantité (raisonnable) d’Irancy ingurgité (et qui se réduit à un ballon de rouge ;o))) )

    J'aime

  9. j’avais décroché, j’étais en argentine, mais ça fait plaisir de te retrouver, vu qu’on est quand même un peu cousins par métissage interposé…l’anthropologue -mais pas potière jalouse- que je suis, est sensible à la référence levistraussienne…
    à bientôt, merci pour cette jolie note de fin de vacances
    dominique

    J'aime

  10. A la lecture des différentes notes et compte rendus et vu l’ambiance chaleureuse illustrée par les nombreuses photos, il faut avouer que c’est quand même bien tentant de participer au prochain conseil qui se tiendra donc le week end du 18 aout 2007…
    Si la date est fixée, je crois que le lieu ne l’est pas encore… aussi, petite suggestion comme ca en passant, avant de le définir, pensez aux paticipants de l’étranger et choisissez une ville proche d’un aéroport, si possible Low Cost (ex: Marseilles, Montpellier, Nantes, Biarritz, Londres, Frankfurt, Barcelone…)!
    Merci pour nous…

    J'aime

  11. Yippee! Uu is back!!

    C’est un peu comme si j’y étais… 😉 sauf que c’était pas vraiment le cas!! 😦

    Merci pour ton compte rendu, les photos, tes remarques toujours aussi remarquables!!

    Bon retour au boulot! 😉
    Bises à Sweet Mary and don’t forget our little one (as if you ever would!!!)

    J'aime

  12. Augustin>> Tu sauras qu’au prochain conseil des Blogoministres il est important de choisir sa place et de surveiller les objectifs qui pointent sur soi ;o) héhé ! Car agre ! y a Argoul qui fait des « pipeauleries », Yann et Ckck qui font des reportages N&B à tout va !… Et puis mon oeil tordUU ;o)

    alain>> Ravi que tu ais accroché à l’iceberg. Grâce à tes belles notes sur la légèreté, je comprends pourquoi tu es aussi adepte du saut quantique ! ;o)

    Dom>> Au fait, j’ai fait un tour rapide chez toi, et très bon, l’article sur les motos à Saïgon ! ;o)

    Jmesuiléssépoucélacravat>> Pour le moment, c’est un duel Ariège / Drôme, soit en termes d’aéroport : Toulouse / Marseille…

    Fab>> Yup, Nerd For Life !! Difficile d’oublier ses *origines* !

    sjgc>> Et bé, que de joie communicante. Euh, ça fait plaisir à lire. ;o) C’est à peine si j’ose écrire une prochaine note, là… ;o) take care en tout cas !

    J'aime

  13. Dans ce cas je vote pour la Drôme… comme ca je pourrai prendre il faut sauver le soldat Ryan(air) pour venir… moi j’dis ca, j’dis rien…hein

    J'aime

  14. oh la la, fallait oser [Ryan air…] !!! mais c’est bien dit.

    tu parlais du débarquement en Provence ?

    quoi ? J’ai rien compris ?… ;o)

    à toutes et à tous>> Pour ceux qui sont joUUeurs, demain un concours TRES difficile. Qui implique une connaissance multi-blogs, multi-notes, etc. Et c’est lié à Bazoches !

    Faites chauffer le clavier, faut juste que je trouve un cadeau blogUUesque pour le gagnant ou la gagnante… ;o)

    J'aime

  15. Bon, ben, ça a l’air que c’est moi qui vais devoir me taper le sale boulot. Parmi les non-pipeuls de Bazoches dont je suis, y aura eu que Brigetoun pour oser secoUUer un peu le consensUUs des pipeUUls. Ayant pour principe la solidarité, je m’exécute :

    Non mais, quel cUUlot que de nous servir un compte rendu aux denses relents de fond de tonne sans nous offrir même une once de gnôle ?!? Parce que, hein, si vous vous êtes tous tapés Bazoches, c’est certainement pas à cause du petit-lait !!

    (UU, ça t’apprendra à t’absenter tout un mois… Va pas penser que je suis contente de te lire à nouveau ! J’suis convaincue que nous sommes en mutualité. Pour ceux qui se demandent bien ce que je fabrique avec un tel commentaire, je vous ferai remarquer que c’est pas plus opaque que votre blogouvernement et ses machinations !)

    Si je te parle de la sorte, UU, c’est que je note que nous avons en partage une certaine candeUUr. Mais croire les journalistes formés objectifs pour autant, ça non (ici ma solidarité avec Brigetoun). HeUUreUUsement qu’y a pas que la candeUUr qui nous UUnit, UU !

    Puisque paraît-il Hrundi me voyagera photoniquement l’an prochain, c’est sûr que j’ai voté pour l’Ariège. Maintenant, je crois que tout le monde aurait intérêt à avoir une lecture mise en commun. Je propose donc le livre du prof LejoyeUUx :
    http://passouline.blog.lemonde.fr/livres/2006/04/blogomanes_et_a.html

    Il est dit que le blogueur blogomane vivrait pluto (nainement, autrement dit) en réclusion, ne s’intéressant qu’à ce qui gravite dans sa sphère de vie. FaUUdrait mettre ça dans nos pipes et fUUmer !

    Pour terminer, j’icebergue à volonté et je te rappelle, UU qu’on s’en rend compte quand tique la Spiegel (ne viens-je pas d’en faire la preUUve ?? Soyez pô de mauvaise foi… reconnaissez !). Mais je ne fais pas QUE ça, je tire la langUUe itou (ne viens-je pas d’en faire la preUUve ?? Soyez pô de mauvaise foi… reconnaissez !)

    ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~

    Y a des jours, j’vous jure, c’est pas de tout repos, le boulot de Fou du Roi. D’ailleurs, c’est pire encore pour la Folle. Bon, je ramasse mes grelots et j’me tire. Mais je compte les bien astiquer pour août 2007. Ça, c’est si le photon de Hrundi parvient à me supporter (Aaah, je vous entends penser, blogochenapans !).

    Pour te faire pardonner ta longue absence (et pis quoi, on n’a pas eu de nouvelles de la ChoUUpi !), UU, tu peux venir faire amende honorable en commentant ma note du jour. D’ailleurs, y a qu’un HU[rl]UberlUU U[b]U tel que toi qui saurais trouver à le faire, car je crois que j’ai fait fuir mes lecteurs avec le ÇA mis à nUU (ces nains portent quoi. Tu me remcieras plUUs tard de ce com, je t’en passe un papier !

    …eUUh… petite inquiétude, là : on reste bons amis, dis ??

    Bonjour à vous 3 !

    J'aime

  16. Marie-Danielle>> Laisse moi le temps de prendre un café et je reviendes commenter ce déliriUUm [quand il le faut, t’es pas muette comme une carpe, hein…] ;o)

    à toutes et à tous>> Retape pour Guess Who : Allez le voir là là, maintenant… Je suis en quelque sorte dans sa cuisine là…
    Lien vers la note de Guess Who

    J'aime

  17. Mariedan’>> Non, je dis pas candeur quand j’évoque le journalisme. Comme partout, y a des bons et y a aussi des mauvais. Ben oui.
    C’est plus une question de principe et de fond structurel. Un journaliste, intrinsèquement, on lui demande d’être bon et donc objectif et rigoureux. Un bloggueur, on s’en fiche un peu. Il fait ce qu’il veut chez lui, sur son blog. S’il est pas bon, ben personne viendra plus chez lui [sniff pour lui] et c’est la faute à pas de chance… Sérieusement, le seul apport des blogs [outre la prouesse technologique de simultanéité mais bon, ça Internet en a la paternité] est leur nombre hallucinant. Or qui a fait un jour un peu de statistiques dans sa vie sait qu’en augmentant la taille de l’échantillon [i.e. le nombre de blogs], on fait converger les données vers une loi dite normale ou gaussienne. Grosso modo, y a plus de chances que la vérité sorte de la bouche des blogs s’ils sont nombreux à publier…

    [zUUt, je crois que je suis redevenu un peu *nerd* malgré moi ;o)]

    Quant au photon, ben je serais ravi qu’il prenne soin de tes petons pour : 1/ qu’ils viennent fouler le sol français et 2/ que je puisse avoir enfin 1 MAC d’une carpe.

    Vérifie juste que le professeur ne t’achemine pas par convoi humanitaire avec lâcher de parachute au dessus du Mas d’Azil… On sait jamais. ;o)

    Et quant au professeur Lejoyeux [ton lien assoulinien], faudra l’inviter à la réunion de blogoministres de l’an 2007. Lui filer un coup de gnôle aussi et il sortira de sa prostration littéraire. Toc.

    J'aime

  18. Quel oeil! Je resssors médusée de ta démonstration sur le blog iceberg et le blog quantique. Effet de l’iode du Morbihan ou de la boisson du Chef? Ton QI est au top!
    Dans quelle catégorie mets-tu les blogs dans lesquels il n’y a pas de texte rédigé?

    J'aime

  19. Ha ben voilà, UU, j’étais presque inquiète en lisant ton com chez moi ce matin. Fiou ! t’as su prendre les choses avec philosophie (le contraire eût été étonnant de la part d’un « nerd » connu pour sa zennéitude…). Et pis tu as très justement écrit que « [quand il le faut, t’es pas muette comme une carpe, hein…] », exactement, UU, « quand il le faut » !! 😉

    Enfin, j’ai éprouvé un saisissant vertige à l’idée du lâcher de parachute, puis me suis dit que l’avion n’était pas si sûre et la traversé de l’Atlantique à la nage encore moins (grands dieux, je viens de dévoiler l’imposture de ma carpe !).

    Ladite carpe avait déjà planché sur le sujet « Être subjectivement objectif, ou objectivement subjectif »
    http://lavoixdelacarpe.blogspot.com/2005/05/tre-subjectivement-objectif-ou.html
    Puis ma carpe est retournée gigoter… Au fait, je suis convaincue que ta fine lentille saurait de son objectif saisir et épingler pour l’éternité le subjectif de mes… pieds-de-nez, ma carpe ayant espièglement transmuté. Lejoyeux, lui, n’y verrait que du feu, pfff !

    Bises outre-atlantiques.

    J'aime

  20. Ossiane>> Si tu es médusée, c’est forcément l’iode du Morbihan alors… ;o)

    Les blogs exclusivement photos parlent de toute façon malgré eux. Que le bloggueur le veuille ou non.

    Par le choix des images [tonalités chaudes ou froides], par le choix des thèmes, des sujets traités. La lumière aussi [elle tient une place essentielle dans tes photos par exemple – et j’y vois un parallèle voire une correspondance baudelairienne avec tes haikus, si si…] est essentielle et révèle une partie de la personnalité. Ne dit-on pas « lever le voile »… Double sens littéral et figuré.

    La partie immergée d’un blog photos se voit par la profondeur des photos publiées. Je ne parle pas du sérieux ou non du thème. Mais plutôt de sa complexité intrinsèque.

    Par exemple, la photo d’un outil agricole pourrait en dire beaucoup plus qu’un portrait.

    Tu le sais toi-même, laissant tes lecteurs vaquer à leur imaginaire à chacune de tes publications… Certaines en inspirent plus que d’autres et il est difficile de savoir a priori.

    Comme l’inconscient ou le couple ça/surmoi [clin d’oeil à la carpe Mariedan’], cela s’analyse a posteriori. Jamais a priori.

    Oui, donc les blogs photos parlent !

    J'aime

  21. Mariedan’>> Ca doit être quelque chose de voir une carpe telle que toi, sautiller aux premières gelées du Saint Laurent. Est-ce comme les saumons ?

    Je suis un saumon, par Philippe Avron

    [NdUU: c’est une magnifique pièce qu’on a vu jouer par P. Avron il y a qq années – peut-être la connaissais-tu en prenant l’enveloppe d’une carpe ?… ;o)]

    J'aime

  22. Non mais j’en avais entendu parler quand ça a été présenté ici, à Montréal. Y aurait affinités ?

    Ma carpe est née un jour que je commentais chez Pierre Assouline. Ça a surgi de « nulle part » comme ça, et ça s’est manifesté être très révélateur, très riche en sens. Plus tard, je suis tombée à nouveau sur Ghérasim Lucas, qui a écrit « Le chant de la carpe ». Je ne l’avais jamais lu encore, je l’avais « découvert » au hasard du net, lu des petites choses. Et me suis demandée ensuite si ma carpe à moi n’avait pas commencé à se frayer un chemin depuis là ( http://lavoixdelacarpe.blogspot.com/2005/06/le-chant-de-la-carpe.html )

    Si t’es pas encore convaincu de mes sauts de carpe après ma première prestation sur ce fil, je crois que je vais devoir renoncer à mon rêve de célébrité, snif snif.

    (t’envoies un émile dans les prochains jours)

    J'aime

  23. Un oeil malicieux, Yann ;o)

    Je me disais aussi… y avait un truc caché en dessous de ça. Ton appareil photo a certainement une [brillante] partie immergée qui ne demande qu’à s’exprimer ;o)

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s