Je vous salue, Nicolas, plein de grâce

Tous les matins des jours ouvrés, je prends ma voiture.

Ces matins là, je conduis horriblement. Comme un Parisien.

Il est clair qu’il vaut mieux l’avoir en journal. Mais là n’est pas la question.

Puisqu’il est question de radio, ces matins là.

Les matins de France Culture plus exactement.

Longtemps, je ne me suis pas levé de bonne heure.

Longtemps, j’écoutais France Info sur le chemin du lycée dans la voiture de mon père.

Puis, à l’âge de l’autonomie économique, pour faire celui qui a grandi, je me suis mis à écouter France Inter.

Puis France Inter m’a déçu. Tout autant que Libération. Mono-point de vue. Pire, leur point de vue était/est partial.

Ce fut l’époque du désamour. Je suis parti chez l’ennemi, Europe 1, pour les infos du matin.

C’était mieux, mais bon, un peu chiant quand même à la longue.

Chiant n’est pas le bon terme. Pas très fouillé, l’info. Que de l’info tue l’info.

Retour à reculons sur France Inter. L’époque où ça allait de moins en moins bien pour Stéphane Paoli. Je ne parle ni de son accident vasculaire cérébral ni de son chant du cygne pour le TCE.

Le désamour bis pour France Inter.

Ces matins là, j’avais l’humeur bougonne. Presque autant dépité par l’info que par son traitement.

France_culture_4
C’était sans compter sur Les Matins de France Culture, découverts voilà plus d’un an sur les recommandations d’un bon copain.

Non, France Q n’était pas une radio de *vieux*… Ce gars là, qui animait les Matins de France Culture donc, avait donné un coup de jeune, non pas parce qu’il est jeune lui même [35 ans] mais parce que son impertinence était doublé d’une intelligence et d’une habileté journalistique sans égal de nos jours sur les ondes.

Faut dire que le format était approprié. De longues minutes pour que lui ou ses chroniqueurs puissent poser leurs questions. De longues minutes laissées aux invités divers et variés pour répondre. Un vrai débat quoi. Sans comparaison avec l’agitation démagogique et creuse qui avait lieu sur Inter.

L’équilibre impossible qui se reproduit comme par magie [presque] tous les matins entre actualité brûlante, recul historique et profondeur du débat intellectuel.

Je suis devenu un fan. Pire une groupie de Nicolas Demorand [l’animateur, comme vous l’aurez compris, de ces Matins là].

Comme Alexandre Adler qui faisait une chronique mémorable taillée sur mesure entièrement écrite sur le personnage de Nicolas Demorand, je lui souhaite tout le triomphe qu’il mérite sur Inter. Parce qu’il le vaut bien.

Aujourd’hui, c’est la dernière des Matins de France Q avec Nicolas Demorand. Il ne me connaît pas. Je ne le connais pas plus que ce que j’ai entendu. Je le salue bien tout de même. « Tu » ou « vous » [la chronique d’Olivier Duhamel ce matin], peu importe. Gardons le « vous » du respect mutuel.

Je vous salue, Nicolas, plein de grâce et bravo pour ce que vous avez fait pour ces matins là. A bientôt, sur Inter [ce ne sera pas à reculons cette fois].

Be cool, be open.

UU

14 commentaires sur “Je vous salue, Nicolas, plein de grâce

  1. Une belle chronique d’hommage à laquelle je souscris entièrement. Je n’ai en effet pas entendu sans émotion cette Dernière des Matins, ce matin. Il y a 4 ans que je suis presque tous les jours cette séquence matinale superbe pour faire penser.

    Bravo !

    Ali Badou prendra la suite dès le 28 août. Il a du bagoût et ajoutera un peu de couleur et de diversité sur ce plateau fort intelligent mais quand même monochrome.
    Bonnes vacances de l’intellect en attendant Bazoches ! Amicalement.

    J’aime

  2. J’aime bien le ton de ta note
    des tranches de vie mêlées, celle de UU, de la radio France Q et de Nicolas (et non, pas Sarko, comme je l’avais cru au titre de la note…mais après tout, Nicolas est un prénom trè courant, n’est ce pas ?)

    J’aime

  3. j’aime bien le ton de la note moi aussi mais j’ai un problème d’allergie tant avec Adler qu’avec Alain Duhamel. Comme je pique des coups de sang avec France Inter que j’ai écouté pendant une bonne quarantaine d’année, j’ai envie d’essayer France Musique ou d’opter pour France Info malgré le coté répétitif

    J’aime

  4. Nous aussi, Juliette et Roméo on écoute les « Matins de France Culture » et je suis triste de savoir que Nicolas s’en va…Il a la passion de la jeunesse et la compétence des « vieux » avec un rien d’impertinence et de fausse naïveté intelligente et ludique!Ali Badou qui le remplaçais quelque fois adopte le même style, presque le même timbre de voix, il essayait de l’imiter mais il lui manquait la flamme, la grâce quoi! Espérons que ça sera toujours aussi passionnant!En somme, il faudrait qu’il n’imite pas Nicolas mais qu’il devienne lui-même en s’appropriant totalement l’émission.Enfin, je pense…
    Amitiés, cher UU,
    Juliette

    J’aime

  5. argoul & Juliette>> Concernant Ali Badou, il donne, c’est sûr, un éclairage différent. Comme tous ceux qui n’aiment pas le changement imposé, on peut lui reprocher de ne pas être Nicolas Demorand. ;o) En bien, en mal ? J’attends de voir. Mais pour sûr, je suivrais Nicolas [pas Sarko, c’est aussi sûr] au bout du monde, héhé ;o) On va commencer par Inter, ce sera déjà bien.

    douce Marie>> Merci de ton commentaire… ;o) Je pensais pas que tu bloguerais par cette canicule ;o) Sur le ton de cette note, je dirais simplement qu’on fait partout d’un tout, chacun d’entre nous et cette mise en échelle du microcosme de mon train train quotidien à l’universalité de certains débats dans les matins de France Q est somme toute natUUrelle. C’est comme ça que je l’ai senti en écrivant cette note en tout cas.

    brigetoun>> Ah oui, Alexandre Adler en énerve plus d’un. Moi ça va de ce côté là. Contrairement à un copain, je trouve finalement normal qu’il soit tout le temps au bout de son portable pour sa chronique. Un journaliste sur le terrain est un meilleur journaliste, non ?
    Quant à Olivier Duhamel, c’est donc Olivier et non pas Alain, le journaliste. Olivier Duhamel est ancien député européen, prof à Sc Po Paris et juriste. Auxiliairement, il fait des chroniques sur France Q [dans les Matins] qui sont souvent sucrées-salées sur Chichi ces derniers temps, pour ne pas dire *drôlement* acides.

    J’aime

  6. Myblogforyou>> France Q, c’est ma radio pour la voiture le matin. Mais sous la douche, c’est une autre affaire. Pendant longtemps, ce fut Ouï FM mais ils ont décrochés (loupé le virage de l’électro rock, rock trop vieillissant – loupé les groupes comme Gorillaz au début, etc.). Maintenant, c’est Le Mouv’ [moi aussi ;o)], Nova et RTL2…

    Alain>> Adler reste controversé. Ce qui est bien dans les matins, c’est la diversité de points de vue, notamment avec Alain-Gérard Slama mis en face à face avec Olivier Duhamel ! Les questions interminables de Marc Kravetz aussi valent le détour ;o)

    J’aime

  7. bah moi le matin je ne fais pas de bruit et donc ne mets pas de radio pour pas réveiller mes femmes… et puis je prends le métro… et puis France Q ça ne passe pas ici de toute façon!
    Mais bon si tu dis que c’est bien, je te crois sur parole.

    J’aime

  8. jmesuiléssépoucélacravat>> Ravi de te relire. Prend soin de toi et repose toi surtout. Même si la consommation immodéré de mon blog n’a jamais de mal à personne. Sauf peut-être à doc Huff qui a encore disparu des blogs, le petit chenapan…

    J’aime

  9. Vivre en France ne me manque absolument pas, la vie britannique a aussi ses defauts majeurs ceci dit. Mais pour moi France Inter et France Q je les met au meme niveau que BBC Radio 2, 3 et 4. Du velour… et les journaux francais aussi (sauf le Figaro) et la bouffe beaucoup.
    Mon UU merci pour cette homelie! (que j’ai cru a la gloire de Sarko aussi, tout comme Sweety)

    J’aime

  10. Fab>> Tiens, mais pourquoi sauf le Figaro ??? ;o)

    Concernant la confusion des genres, entre Sarko et Demorand, ce dernier s’en plaint également en particulier. Je crois qu’il ne l’aime pas [du tout]. Est-ce réciproque ?… héhé ;o)

    argoul>> oui, tu as raison, on vient de changer de demi-journée… Faut que je me dépêche ;o) Mais tiens bon, ça arrive. Une histoire de secondes… ;o)

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s