San Galgano: émouvante abbaye cistercienne

La précédente note a soudainement généré en moi une envie… d’Italie. Voici donc…

Après ce merveilleux crochet par les Crete senesi, on arrivait précipitamment dans la plaine [c’était donc en août 2005].

Pour découvrir un véritable havre de paix, source d’une puissante émotion : l’abbaye de San Galgano, près de Sienne.

Construite probablement au XIIIème siècle, elle fut l’objet de nombreuses donations des seigneurs vivant alentour et la majesté de sa contruction reflète pleinement ce passé fortement empreint de puissance [je trouve].

0104_5 0104_5 Je ne me rappelle plus ce qui s’est passé précisément mais au milieu du XVIème siècle, les moines cisterciens – à force d’accumuler des impayés – ont dû vendre le mobilier ainsi que le toit en plomb [!].

0102 0095Et c’est en foulant le sol de la nef vertigineusement ouverte vers le Ciel que l’on ressent un moment intense. Peut-on imaginer plus beau vitrail que ce bleu immaculé à travers les ouvertures séculaires de cette abbaye ?

0094 0097 0098Un cadeau enfin qui nous a été donnée en fin de parcours. Signe du ciel ? Pré-annonciation ? En tout cas, 3 piafs – tout mignon tout plein – s’égosillaient à gorge déployée, le temps que leurs parents reviennent pour une becquée.

0099 0100On était alors fin prêt pour nous acheminer, le long d’un chemin de traverse terriblement bucolique, vers la chapelle romane qui trônait comme un joyau minéral au dessus de ce petit monde végétal à ses pieds. Chapelle romane attenante à l’abbaye de San Galgano mais contruite à un jet de pierre. Sûrement que les moines savaient ce qu’ils faisaient en magnifiant ainsi leur paysage.

0103 Be cool, be open.

UU

Jumieges_nefps : Pour ceux qui la connaissent, elle a tout de même un air de parenté – dans la famille du merveilleux et non architecturalement hein ! quoique finalement… – avec la belle abbaye de Jumièges.

9 commentaires sur “San Galgano: émouvante abbaye cistercienne

  1. ça donne des envies d’été alors que l’hiver s’éternise ici… merci pour ce coin de ciel bleu qui éclaire la grisaille de Francfort!

    J’aime

  2. jmesuilésségillotpétré>> Tu parles, j’ai comparé ce soir la météo de Francfort et de Paris, ben c’est kiff kiff bourricot [rien à voir avec la Bourrique hein ;o)]. Autant dire que la grisaille parisienne n’est pas à envier non plus…

    marie.l>> Si j’ai tout suivi de mes derniers égarement blogosphériques, tu connais déjà l’Italie ? C’est ça ?mais pas la Toscane donc…
    Pour tout te dire, douce Marie et moi avions volontairement éviter la Toscane. Pendant des années, on avait tourné autour : Ombrie, Venise, Italie du Sud mais pas la Toscane que l’on jugeait trop touristique, trop bondée… Ben on avait tort !!!!!

    La Toscane vaut largement le détour: pour son vin, ses paysages, sa culture et ses arts, son Palio mais aussi la Maremma (le bord de mer toscan, juste avant le Latium)… Trois semaines pour en faire le tour, ce n’est pas trop !

    candide>> A l’heure où les cloches vont sonner et nous mener à Rome à tire d’aile, je comprends qu’il te pousse des ailes également ! Quant aux oiseaux, il me semble me rappeler que c’était effectivement des hirondelles. Au pire leurs cousins toscans. ;o)

    J’aime

  3. Ah oui, que c’est beau la Toscane ! alors merci d’y revenir pour nous.
    UU, sais-tu qu’on appelle le Gers la Toscane française ?

    Bon, là, l’Italie me manque, et c’est pas qu’une question de chaleur (32° en ce moment sur la terrasse). On essayait d’y aller une fois par an.
    Un art de vivre qui me va bien. Mes origines italiennes (du sud) (entre autres) peut-être ?

    J’aime

  4. la belle campagne Toscane, mais ce n’est pas en été c’est maintenant ou en mai qu’il faut y aller. Une de mes raisons pour Avignon c’est que c’est une des villes les plus italiennes pour les pierres. Mais la campagne proche est laide par rapport aux environs de Sienne. Faut sortir de lla vallée du Rhône

    J’aime

  5. ouais… aujourd’hui c’est mieux, mais ce week end on a la Bretagne qui débarque et j’ai peur qu’ils nous apportent le temps breton dans leurs valises!!!!

    Sinon pensée du vendredi:
    Le vendredi saint
    vaut mieux être à l’Est du Rhin
    car on y fait rien…

    J’aime

  6. Jlhuss>> De rien Jean-Louis ! Si ça t’aide à te mettre en forme, j’en suis plus qu’heureux ! ;o)

    Annie-Claude>> Ah ? Je ne savais pas pour tes racines italiennes. Pour le Gers, je savais mais les similitudes s’arrêtent au paysage malheureusement et à la cuisine. Tu diras, c’est déjà pas mal. Manque le [très bon] vin, l’art, les traditions populaires et … un bord de mer [oui, je sais, je suis insistant avec cette Maremma qu’on aime tant avec douce Marie]

    Brigetoun>> Tiens, c’est marrant. Je n’avais fait ce rapprochement en notre attrait pour Avignon [on y va une fois par an depuis 8 ans maintenant, tant à Avignon que dans le Luberon] et l’Italie. Tu dois avoir raison, ce rapport à la pierre, sa couleur. Et puis ce parfum de bassin méditerranéen qui s’y accroche…

    jmesuilésséetc.>> Héhé ;o) ma boîte nous a offert le vendredi comme jour férié supplémentaire pour ce vendredi saint. Les étrangers [majoritaires] au siège comprennent pas très bien pourquoi on a droit à ça alors qu’on a déjà pleins de vacances par rapport à eux [qui n’ont pas de contrat de travail français]. J’me marre…
    Sinon: Frohe Ostern !

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s