MAC 41 : UUn sonnet en alexandrins approximatifs

Candide m’a fait un joli cadeau. Un MAC tropical [Fonds Blancs, en Martinique] qui nous fait rêver en cette saison froide, au ciel bas et lourd… Ce ne sont pas ses pieds mais ceux d’un certain Pierre, dans son *entourage*.

Depuis plusieurs jours, après la réception de ce MAC, je me suis donné du temps. Le temps qu’il s’impose à moi, ce texte qui doit l’accompagner… Puis un jour [hier], il m’est apparu un … sonnet. Et hop, c’était parti pour deux quatrains et deux tercets. Héhé ;o)

Voici donc le MAC de Pierre, envoyé par Candide.

Mac41pierrefondsblancs

UUn sonnet en alexandrins approximatifs

Jeune, Pierre rêvait d’une vieillesse dorée
Comme celles à passer son temps à siroter.
Un Mojito par ci, un Mojito par là…
Les courtes années passent, effacent ses pas.

La bouée de la trentaine le fit flotter,
Doucement, mollement, sous les cocotiers.
Puis il eut cette vision d’un bébé sous le bras…
Les longues années passent, et forcent le pas.

Aujourd’hui, il est lui-même sans se reconnaître.
L’altérité, c’est ce qui fait que personne
Ne peut se faire rire en se chatouillant soi-même. (*)

La morale de cette histoire sans fondement :
Pierre qui roule n’amasse pas mousse…
Cependant cela y contribue fortement.

(*) Cette phrase lumineuse sur l’altérité est empruntée à Jean Baudrillard [in Cool Memories V].

Bon, la bonne nouvelle, c’est que je me marre toujours autant à écrire
des textes sur vos MAC. Et donc allez-y, ma besace à MAC est toujours
là : huuan@yahoo.com. Délai de publication certes non garanti. ;o)

Be cool, be open.

UU

18 commentaires sur “MAC 41 : UUn sonnet en alexandrins approximatifs

  1. Je pense UU, que c’est le type de MAC à proscrire formellement tant ces couleurs sont indécentes et insoutenables pour nous, pauvres ectoplasmes du grand nord qui devont sortir travailler dans des températures polaires…

    Vous me manquez tous les deux. Je vous envoie des bisous.

    J’aime

  2. oui bon bah je sais, c’est pas un commentaire intelligent, mais qu’écrire à chaud face à un sonnet UUesque?

    Et pis en critiquant ces pieds, je me dis que
    * certes il est au soleil,
    * certes les couleurs sont indécentes,
    * certes il fait gris et froid à Francfort,
    mais il semble avoir des pieds pourris… donc ca me rassure, et Bourrique aussi j’espère!!!

    J’aime

  3. Et voilà UU qui se lance dans les alexandrins;-)) Candide est beaucoup mise en lumière aujourd’hui car je l’ai invité à partager ma note du jour. Drôle de coincidence entre nos deux blogs. Il y a des hasards heureux. Bises au poète.

    J’aime

  4. Dis donc jemesuislaissépoussélacravate, il va être content Pierre! c’est le compagnon de ma fille et je ne l’avais pas prévenu de l’envoi!
    des pieds pourris…. c’est peut-être qu’il a mangé trop de langouste ou de homards….
    eh dis… qu’est ce qu’on mange à Francfort?????
    à quand une photo de tes pieds!!!!

    J’aime

  5. Candide>> A Francfort on mange de la saucisse, c’est bien connUU ;o)

    Quant à la photo de mes pieds, elle est ici: http://huuan.blog.lemonde.fr/huuan/2005/05/mac_21_le_mac_d.html

    là: http://huuan.blog.lemonde.fr/huuan/2005/06/devoir_de_vacan_3.html

    et là: http://huuan.blog.lemonde.fr/huuan/2005/07/devoir_de_vacan_2.html

    heu, oui, je suis un gros participant à la cause MAC…

    Et puis si j’ai osé critiquer les pieds du compagnon de votre fille, c’est simplement par basse jalousie de « pauvres ectoplasmes du grand nord », faut pas m’en vouloir ;o)

    J’aime

  6. Bon, j’arrive après la joute pédestre apparemment… ;o)

    Un seul conseil avant de vous endormir : dites *le* à votre chéri[e] en alexandrin. C’est ringard [dans le sens de « ça se fait pas sur un skyblog »] mais ça fait toujours son p’tit effet. ;o)

    J’aime

  7. DITES!!! « bourrique fausse » et « sceptiquejmesuiléssépoucélacravat »!!!!
    Vous savez ce qu’ils vous disent mes pieds!!! ;o) Et ils ont encore un peu de bronzage en plus!!! Et si je sais compter jusqu’a 20 c’est que j’ai bien 5 orteils a chaque pieds! Et si mes pied etaient si pourris que ca, j’aurais pas pu jouer au foot cet aprem!! Pu rien a dire apres ca, hein?!
    Pieropiedor

    J’aime

  8. Et ça se passe comment le foot? Le ballon ne passe pas à travers les orteils???

    Désolé Monsieur Pierre, on est un peu moqueur, mais c’est par pure jalousie…

    Mais bon, va quand même falloir à penser combler ces trous…

    ;o) ;o) ;o)

    J’aime

  9. Pas de rancune! Au contraire! je m’amuse bien à vous lire tous!
    Quand aux ectoplasmes du grand nord…J’ai vécu longtemps dans le Pas de Calais et la mer à Sangatte c’est autre chose que celle des photos des pieds de Pierre.

    J’aime

  10. voici un joli poème dépaysant et surréaliste !

    Jemesuis…>>c’est pas qu’il a des pieds bizarres, c’est qu’il force la pose des doigts de pied en éventail.

    J’aime

  11. OUI!!!!!!!!!!!!!! UU a compris!!!!!!! On dit bien ca, « les orteils en éventail »!! Enfin on m’a dit ca quand j’étais petit… Bon, je vous laisse pour un sujet encore plus garve ; un peu de petits écoliers et des petits beurre au nutella (pas facile a trouver dans ma contrée d’adoption alors faut en profiter! :o) d’autant que je ne peux plus prendre cette position que vous pouvez voir sur la photo… :o( )

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s