Madrid 2006 #16 : Dégustation de vins espagnols – extraordinaire !

La sitcom madrilène :

1 Se déguiser sur la Plaza Mayor
2 Le Jardin des Délices de Bosch
3 El bar de conspiradores
4 El Dos Mayo 1808 par Goya
5 Le masque de Greta Garbo
6 El Palacio del Cristal
7 Un MAC de douce Marie & UU
8 Le Guernica de Picasso
9 Flamenco
10 UU et les toilettes madrilènes
11 Une famille royale par Goya
12 Etiquette prix : une franche rigolade
13 La Maja de Goya
14 Tapas
15 Une [autre] Annonciation de Fra Angelico
16 Dégustation de vins espagnols : extraordinaire !
17 Les Parques de Goya
18 Feliz Año de la Puerta del Sol y las Uvas del Suerte

Aujourd’hui, l’épisode #16.

16. Dégustations de vins espagnols : extraordinaire !

Le soir de la Saint Sylvestre, douce Marie et moi avions failli finir au KFC de la Puerta del Sol, en plein centre de Madrid.

Nous n’avions pas prévu de faire un grand dîner, simplement fêter ça tranquillement dans un bon p’tit resto, voire [re]manger des tapas ! Que nenni, les madrilènes [et les touristes] sortent ce soir là mais réveillonnent chez eux ou leurs amis. Tout était fermé… ou complet !
Vadrouille en long et en large, quadrillage du centre ville de façon minutieuse et scientifique. Puis bingo ! A 22 heures et quelques, il restait une table de deux dans un bon resto [el Cenador del Prado] alors qu’on était sur le point d’abandonner notre quête gastronomique.

Bon, le prix du menu unique de la Saint Sylvestre y était un peu hors de prix à premier abord. Puis quand on a vu que les vins [servis au verre] étaient compris dedans, on s’est décidés. C’était ça ou manger une grappe de raisins [voir l’épisode #18 à venir] avec des pilons de chez Mister KFC…

Et bien, je n’ai pas regretté, et ce dès le premier verre de vin. Vous allez voir… ;o)

Manzanilla En Rama Pleamar – non millésimé [vin blanc]
16_manzanillaRobe : Jaune paille, très clair
Nez : Noix, particulièrement  intense
Bouche : Forte similitude avec le vin jaune du Jura, avec une forte oxydation typique très agréable. La noix réapparaît, avec une note beurrée.
Mon commentaire : Hmm, un apéritif splendide qui laissait présager une belle suite de dégustation. Il s’accordait parfaitement avec un blini de anguila ahumada [anguille fumée].

Viña Saseta Reserva 1996 – D.O. Rioja [vin rouge]
16_rioja_dtailRobe : Rouge carmin à coeur. Légère teinte brique au bord du disque signe d’une belle évolution dans le temps. Plage aqueuse très étroite, quasi invisible.
Nez : Des notes giboyeuses, fort agréables, se mêlent à un sous-bois subtil. Un nez équilibré qui taquine les arômes tertiaires.
16_riojaBouche : Fruits à l’alcool [cerises], une touche réglissée particulièrement fondue avec des tanins terriblement soyeux. Un vin en pleine apogée qui a encore toute sa vivacité, sa nervosité grâce à une acidité qui s’équilibre parfaitement avec le reste. Simplement sublime.
Mon commentaire : Si je voulais me risquer à une comparaison hasardeuse, ce serait un vin qui se rapprocherait d’un grand domaine en Côtes du Rhône [la partie septentrionale], avec une grande puissance en bouche, tout en gardant la fraîcheur de fruits à l’alcool en bouche et un nez évolué de gibier… Les cépages de cette cuvée : 90% tempranillo, 5% graciano et 5% mazuelo. En tout cas, 1996 [avec 1995] est une très grande année en Rioja.

PX Toro Albala 2003 – D.O. Montilla-Moriles [vin moelleux]
16_px_dtailRobe : Ambré, un beau caramel
Nez : Agrumes… On aurait dit une crêpe Suzette ! Des effluves d’herbes coupées aussi.
Bouche : Un nectar onctueux, mielleux au délicat parfum fleuri. 16_px_1Une note caramélisée et vanillée présente avec une bonne intensité mais sans excés. Puis, en rétro-olfaction et en longueur en bouche, d’un coup [comme un coup de théâtre], les raisins de Corinthe vous apparaissent comme une image prégnante et définitive.
Mon commentaire : Don Pedro Ximenez est un nom connu en Espagne. Tout ce que je peux affirmer, c’est que la dégustation de ce vin était à la fois extrêmement étonnante, appétissante et … gourmande !

Sur ce, passez, chères toutes et chers tous, un très beau ouikende.

Be cool, be open.

UU

11 commentaires sur “Madrid 2006 #16 : Dégustation de vins espagnols – extraordinaire !

  1. [NdUU : C’est pas parce que je lève le pied sur la publication de la saga madrilène que vous devez en conclure que j’ai déserté les blogs pour aller boire un verre ou deux, hein ?]

    J'aime

  2. Oui oui : moi je dis que t’as pas la conscience tranquille pour faire ce notabene….c’est pas aux vieux singes qu’on apprend a faire la meilleure soupe si tu vois ce que je veux dire 😉 tchin

    J'aime

  3. T’es dur!!!! Tu fais rien qu’à parler de bonnes choses à manger et à boire… comment veux tu que je réussisse à tenir mes bonnes résolutions moi… pfff
    Je ne m’y connais pas du tout en vin espagnol (ni d’ailleurs en vin tout court), mais ton post donne envie de tester. Vais aller faire un petit tour chez mon caviste du coin moi!

    J'aime

  4. C’est bon, j’ai noté le nom des amateurs de bon vin ! ;o)

    Je ne sais pas encore quand je publie la suite [les deux derniers épisodes]. C’est à dire que tout d’un coup, j’ai plein de trucs à faire dans la *vraie* vie. Alors…

    Euh sinon, bonne journée ! ;o)

    J'aime

  5. J’espère que le « pleins de trucs à faire dans la vraie vie » est positif, c’est à dire des choses intéressantes, gratifiantes et préparant de bonnes nouvelles pour l’avenir…
    Bon courage en tout cas

    J'aime

Répondre à chiquilla Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s