C’était n’importe quoi mais qu’est-ce qu’on s’est marrés !

[Vous allez voir. Cette note, c’est un peu le bordel. Comme celui qu’on a mis samedi midi chez la Bourrique. Enjoy…]

Je ne le savais pas encore mais douce Marie et moi, en franchissant le portail de là où le Bourricot et la Bourrique habitent [à temps plein quand ils ne golfent pas], on allait avoir droit à une franche rigolade.

Tenez, ce portail aussi, il y avait mis du sien pour nous mettre en condition.Panneau_entre_chez_la_bourrique

Uu_chez_bourriqueBon cela dit, en franchissant la porte de l’antre satanique [je confirme, elle a bon goût la Bourrique. Elle écoute Franz Ferdinand avec plein de grosses guitares, comme on les aime avec douce Marie], j’ai eu peur de m’être trompé de jour. Apparemment, les RG étaient bien au courant au vu du calendrier de la Bourrique [bien joué, Tivigirl].

Et puis, ça s’est gâté. Les choses sérieuses sont arrivés. La terrine.

Aaargghh. Qu’est-ce qu’elle était bonne cette terrine.
Avec de vrais gros morceaux.
Ô grand Doc, pourquoi n’étais-tu pas avec nous ? [bon, je vais pas trop en rajouter passke ça m’arrangeait bien qu’il soit pas là le Doc. Je m’en suis resservi tout plein. A la place du dessert. En fait, au moment du dessert. Même que la Bourrique m’a dit : "t’as encore de la place ?"].

C’est simple, je lui décerne la médaille de la meilleure terrine de l’UUnivers connUU. ;o)

C’est marrant, la terrine de la Bourrique se sert en 3 étapes, comme le canard pékinois.
Terrine1Etape 1: "Circulez, y a rien à voir !"

Terrine1_et_demi_1Etape 1 et demi : "Je te tiens, tu me tiens par la terrineuh. Le premier qui rigole, et ben il n’en aura … pas !"

Terrine2Etape 2 : "Si ! Je veux voir !"

Etape 3 : "Arrgggh, que c’est bon !"
Terrine3_1 

Et puis, je vous ai pas encore dit.
PainLe pain est fait maison.
Rhhhhaaaaâââ, qu’il est bon leur pain maison…

A la décharge de la Bourrique, elle a un mari exceptionnel. Si si, le Bourricot est le meilleur acheteur d’appareils ménagers de l’UUnivers connUU. Du matos dans la cuisine, je ne vous dis pas. Bon, le saucier électrique fait un peu tafiole. Mais leur robot ménager est à mourir ! Môman, j’veux le même à Noël bouuuuuhh !

Pas de photos du robot.

Désolé.

On arrivait (déjà) à la troisième bouteille.

Hips.

A ce stade, je ne regardais plus mon assiette.

Ni la tartiflette, ni la tarte aux myrtilles.
J’étais déjà  bien achevé.
Douce Marie était plus raisonnable. Elle s’est servie et resservie des micro-parts. Moi, je me suis servi et resservi des parts de Wookie.

De toute façon, il n’y avait rien à voir dans l’assiette. Tout se passait désormais autour [de l’assiette – vous suivez encore ?].

Bourrique_jazzPremier incident : La Bourrique s’est mise à jouer du Maceo Parker. Tellement bien que je croyais qu’elle était le CD réincarné. Je comprends pourquoi le Bourricot, il prend des cours de rattrapage au Jazz Club de Mougins. Il a du mal à suivre les jams de la Bourrique, notamment post-gastroenologiques.[désolé, la Bourrique, elle bougeait tellement en rythme et mon appareil pas, que la photo est un peu flou. Ou flu. Ou avian flu. J’sais plus. ;o)]

Deuxième incident : Une marmotte s’est mise à voler en l’air. Et un rennes chanteur a atterri sur la table.
La vidéo du Rennes chanteur

Troisième incident : Bientôt, ce zoo inhumain fut rejoint par une autre marmotte chanteuse.
La vidéo de la Marmotte chanteuse.AVI

[désolé Tivi, on a chanté un peu tôt mais on y a pensé. Pile une semaine avant !]

C’était à y perdre sa langue… au chat, enfin la Minouche quoi.

Golf_droopyUn dernier pas de deux avant de tomber sur un chien golfeur. Décidément, c’était à ne plus rien comprendre. Où avais-je atterri ? Dans quelle étagère [hein, Jlhuss & JMP] ?

Le temps de faire un salut révérencieux à la Bourrique et au Bourricot, on s’est enfuis de là.

Exténués.

Mais tellement heUUreUUx de les avoir revUUs.

Be cool, be open.

UU

ps : Pour la route et en hommage à ma blogo-pote. Une p’tite dernière photo. Genre photo de classes [mais ils sont où ? mais ils sont où ? mais ils sont où … nos cam’rades de Montcuq !! la lala la lèreuh… la lala la lah]

Bourrique_uu

27 commentaires sur “C’était n’importe quoi mais qu’est-ce qu’on s’est marrés !

  1. Bourrique>> Rigole pas. Tu vas avaler ta terrine de travers…

    Le Doc>> Ouais, c’est vrai que j’aime bien me donner un genre. EnnUUyeux. A moUUrir … de rire. Ouarf ;o)

    es carpée>>Euh, dites… Faut pas vous méprendre. Elle donne pas sur son blog des recettes de cuisine, la mère Bourrique. Par contre, elle a une de ces lignes éditoriales de blog. Incopiable. C’est simple, elle poste tout haut ce qu’on pense tout bas.

    re-Bourrique>> Tu m’excuseras auprès du Bourricot. J’ai oublié d’écrire dans la note qu’il est bô comme un dieu (Brad Pitt dans Troy ?). Toujours très chic sur lui, avec sa p’tite chemise blanche smart casual. Pas comme moi et mon gilet débrayé/débraillé.

    J’aime

  2. Hmm le diable ? Fô choisir entre le Bourricot et douce Marie… ;o)

    A moins que… ce ne soit la photo du boxer [le chien – pas celui de Mireille from London qui tape sur les rings] qu’il y avait sur la porte…

    J’aime

  3. Tu as oublié de préciser que je ressemblais à Tom Cruise… quand j’avais 15 ans (dixit Bourrique) … ensuite nos voies ont divergées (les flashs, c’est pas mon truc)
    Trèfle de plaisanterie : c’était vraiment sympa ce petit repas – 4 heures tout de même – mais j’espère qu’on fera un peu plus léger la prochaine fois because le dimanche a été plus difficile…

    J’aime

  4. Bourricot>> haha ;o) ah oui, Tom Cruise. Bien sûr ! C’est vrai en plus qu’on en a causé…
    Mais pour le menu, il paraît que c’est toi qui l’avais fait. C’est que tu voulais pas maigrir samedi alors… ;o)

    Virginie>> C’est vrai que j’arrive à concevoir que c’est plus intéressant qu’un jité de téheffehun de 13 heures. ;o)

    [Nuit bonne – faut que j’aille chercher douce Marie. Elle semble coincée dans une réunion. Sic.]

    J’aime

  5. J’la voyais pas comme ca la terrine de gros morceaux, plutot comme de gros morceaux assembles facon puzzle ?! bref, ca avait l’air bien sympa ce meeting 😉
    (UU j’ai lu ta note en entier …)

    J’aime

  6. Hello à tous,

    Je suis sceptique… Personne ne mentionne ma photo du portail. Soit vous avez vu et vous êtes trop timide, soit vous avez pas vu et là je comprends le mutisme de vos commentaires.

    Alors vous êtes quoi ? Timide ou hypermétrope ? ;o)

    J’aime

  7. moi non plus j’la voyais pas comme ça la terrine plutôT genre jambon persillé . Par contre la grille c’est bien elle .
    ça manque de précisions pour le plat de resistance c’était quoi ? et que c’est quoi qu’il y avait à boire et en dessert un ptit quoi donc ?
    DEVOIR BACLÉ TROP D’EMOTION PAS ASSEZ DE FAITS A REFAIRE 7/20

    J’aime

  8. moi non plus j’la voyais pas comme ça la terrine plutôT genre jambon persillé . Par contre la grille c’est bien elle .
    ça manque de précisions pour le plat de resistance c’était quoi ? et que c’est quoi qu’il y avait à boire et en dessert un ptit quoi donc ?
    DEVOIR BACLÉ TROP D’EMOTION PAS ASSEZ DE FAITS A REFAIRE 7/20

    J’aime

  9. Après avoir vu un élan et une marmotte chantant, le portail ne semble qu’un l’avertissement au passant… attention, ici tout est décalé!!!
    En tout cas j’ai l’impression que vous vous étes bien amusé… et ça fait bien plaisir

    J’aime

  10. haha ;o) JMP, t’es un prof plutôt coriace et saqueur, toi !
    En tout cas, tu es ce qu’on peut désigner par « hypermétrope sélectif ». Tu vois ce que t’as envie de voir. ;o)
    J’m’explique : OK, apparemment, t’as vu ce qu’il y avait à voir sur la grille. Enfin, le portail. OK.
    Mais t’avais pas vu que je parlais de tartiflette et de tarte aux myrtilles dans la note… ;o)

    Pour le vin, j’avais ramené un Margaux 1999 [Cantenac Brown]. Et ils nous avaient servi un Bourgogne blanc [c’était quoi Bourrique, hein dis ? passk’il était formidable] et un AOC local de l’abbaye cistercienne de Thoronet [haha, les moines, ils savent plus quoi faire en ces temps de crise spirituelle et de baisse de trafic clérical – p’têt qu’ils devraient ouvrir des blogs. Alors ils investissent l’argent de la paroisse dans de nouveaux fûts de chêne].

    J’aime

  11. sehr geehrte franco-suisse>> En fait, la Bourrique et le Bourricot, ils habitent… dans un parc d’attractions. Où tout le monde il est beau (des Tom Cruise à la pelle), où tout le monde se balade en pantoufles et gilets de golfeurs, où personne ne s’étonne de croiser Casimir (non pas le gros, le nouveau premier ministre polonais), où les chats sont tenus en laisse etc. etc.
    mais kesske je dis moi, je crois que j’ai encore ma fièvre… y a des jours, j’me sens tafiole de Wookie quand même. ;o)

    [bilan médical à 20h30 : après une journée de pseudo travail à domicile, le UU est toujours à moitié alité, à moitié sur sa chaise at home. Mais il pète la forme même si ça ne se voit pas physiquement.]

    J’aime

  12. Maintenant on sait pourquoi le store de la Bourrique il est toujours fermé… c’est parce qu’il y a des échaffaudages pour le ravalement de façade (de l’immeuble) et les ouvriers y font rien qu’à regarder la chanteuse de marmotte et le cerf dansant

    J’aime

Répondre à jmesuiléssépoucédelatimiditéetdélunettepourmonhypermétropy Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s