Ca ressemble à quoi un vrai Big Mac à la française ?

Douce Marie et moi, nous aimons manger.
Bien manger.
Déguster, devrais-je dire.
Pourquoi s’en cacher ?
Mais bon, il ne faut pas exagérer non plus.
Il y a la taille à surveiller.
Le porte-monnaie aussi.
Et puis surtout, ce serait comme pour toutes les bonnes choses : on s’en lasserait.
Alors, de temps en temps, on mal-bouffe.
C’est marrant.
Soit un jambon-fromage.
Soit un menu Best-Of chez MacMachin.
Si possible avec la p’tite salade pour se donner bonne conscience.
Mais parfois on craque.
Parfois, c’est la totale : Royal Cheese, avec frites ET coca.
Aaargh… C’est bon ! Parfois… [parfois, je vous dis. Pas tous les jours !!!]
Pourquoi s’en cacher ?
Faut de tout pour faire une vie, n’est-ce pas ?

Cimg4388Mais, samedi dernier, trêve de plaisanterie.
On est allés là.
Le Bistral.
80 rue Lemercier.
Près des Batignolles.
Dans le 17ème.
On y est allés parce que ça faisait longtemps.
Bien longtemps qu’on n’avait pas découvert un nouveau resto.
En amoureux.
Souvent douce Marie et moi allons dans nos refuges restauratifs parisiens.
Nos trésors cachés de cuisine.
Nos petites adresses.
Nos havres de paix gastronomique.
Les mêmes. Souvent les mêmes.
Car la répétition apporte son lot de douceur.
De ré-assurance dans nos petites vies bousculées.

On arrive donc.
On s’installe.
Et hop, pour nous, la table du bar.
Déçus au début, il s’avère que c’est la meilleure table.
La proximité du patron (Alex) se transforme finalement en plaisir.
Discussion sur la carte, discussion sur le vin.
Il vend bien ses produits le bougre.
Et moi, bon bougre, je le suis volontiers…
Je ne sais pas très bien où je vais d’ailleurs.
Parce que j’ai choisi l’OVNI de la carte : un Big Mac !
Rien à voir avec les pieds. Rien à voir avec mes MAC.
Un vrai Big Mac, vrai de vrai.

Cimg4393
Pourquoi diable, se faire un bon resto et choisir un Big Mac ?
Hein, pourquoi ?
Mais c’est que ce n’est pas n’importe quel Big Mac, mesdames zé messieurs !
Un vrai Big Mac à la française.
Ecoutez un peu.

La viande.
Ahh… la viande. Du cœur de rumsteack. Coupé au couteau.
Viendrait de Salers ou d’un coin comme ça que je n’aurais pas été étonné.
Juste poêlé. Saignant et chaud à cœur.
Du bonheur carné, incarné, réincarné…

La tomate.
Ahh… la tomate. De la tomate de collection.
Qui vient direct du même maraîcher que celui des plus grands.
Des étoilés. Des toqués. Des michelinisés si vous voyez ce que je veux dire.
Marrant, de mettre de la tomate de collection dans un Big Mac…

Le cheddar.
Ahh… le cheddar. En fait, ce n’est pas du cheddar.
C’est de la mimolette. Vieille, elle est.
Extra vieille. Extra bonne.

La salade.
Ahh… la salade. Mais ce n’est pas une vulgaire salade sans goût.
C’est uniquement du cœur de laitue.
Même qu’elle est cueillie de la veille.
Sinon, ça n’aurait pas été drôle.
Ah ça, c’est sûr, elle était bien fraîche. Bien craquante.

Le bun [ou pain in French]
Ah… le bun. En fait, ce n’est pas un bun. C’est une quintessence de bun
C’est un pain parfumé. A l’huile d’olive et au romarin.
Saupoudré de graines de sésame.
Du bun de luxe. [Attention, à ne pas confondre avec bunny… ;o) Je vous ai vu sourire, les coquins du fond]

Et je n’ai pas fini…
Parce qu’il y a les à-côtés.
Les petits trucs.
Ces petits rien qui vous font basculer de l’autre côté, dans l’inoubliable.

Et quoi donc ?
Et bien, les frites.
Fraîches bien sûr.
Mais surtout en deux cuissons.
Comme les belges. [euh, enfin, je crois.]
Démarrées à froid dans de la graisse de canard.
Puis achevées pour le croquant et le doré. Juste avant de servir.

Et puis, les rondelles d’oignons.
Onion rings aurait-on dit aux US.
Avec des oignons rouges.
Goûteuses et sucrées à souhait.

Ah… j’oubliais. Le petit détail qui tue.
Celui qui vous achève.
Vous scotche littéralement sur votre chaise.
La sauce. Le dip. Le truc à mouillette quoi.
Tremper ces frites dans cette sauce. Hmm…
Sauce béarnaise légère. Aérienne.
Le genre de sauce qui vous allège un repas. Paradoxalement.
Mais bon, on n’est plus à un paradoxe près ce soir-là.
J’y ai détecté avec mes capteurs ultra-sensibles le fumé d’un lard.
J’avais bien vu.
Confirmation à la fin du repas par le chef (Thierry), l’autre associé

Fumé qui est un clin d’œil au lard paysan.
Tout croustillant qu’il était.
Posé négligemment au milieu de l’assiette.
« Ben, j’en fais quoi ? »
« Ben, tu le manges pardi ! »
Raah, je ne me suis pas fait prier…
Question métaphysique : Y a-t-il quelque chose de meilleur que le lard paysan croustillant ?

Cimg4398Bref, je me suis régalé.
Douce Marie a goûté.
Elle était dégoûtée.
Elle voulait mon Big Mac.
Mais j’ai été sans pitié.
Pas de quartier.
Pas de répit pour le Big Mac.
Pas de doggy-bag non plus.
J’avais tout avalé.

Be cool, be open.

UU

ps : Et je ne vous parle même pas du vin. Allez, si un peu… Pour donner des idées à Ossiane. ;o)
Cimg4389Vin : Vin de Pays d’Oc – Les Brunes – Domaine des Creisses
Propriétaire : Philippe Chesnelong à Valros (34)
Robe : Rouge sombre. Noire à cœur. Une plage aqueuse quasi invisible.
Nez : Fruits noirs. Grande complexité. Un bon équilibre. Légère torréfaction. L’espace d’un instant, on entrevoit dans son esprit un âtre de cheminée, encore plein de cendres tièdes.
Cimg4401_1Bouche : Quand le bordelais rencontre le pays d’Oc. Cépage de Cabernet Sauvignon à 80% travaillé à la languedocienne. Le reste : Syrah ou Grenache, j’ai ouoblié… Beaucoup de fruit. De densité. Une bonne longueur en bouche. Rétro-olfaction très agréable. Indéniablement, l’archétype du vin de plaisir, à boire entre bons copains zé copines.

[note écrite cette après-midi à l’aéroport de Zürich… Bye bye les Suisseuh… J’ai réussi ma négo. Na nana nanèreuh ;o)]

47 commentaires sur “Ca ressemble à quoi un vrai Big Mac à la française ?

  1. Tu le fais exprès ou quoi ? parce qu’ici j’ai plus tout çà.
    Ma sortie c’était vendredi soir, dans un des restos du Beachcomber. En plat : j’ai pris un assortiment de thon (en sashimi, cru, mi-cuit, etc, sympa et excellent. Mais alors, le vin : Listel Gris ! bon parce qu’il faisait chaud, mais côté dégustation, c’est plus çà…. tous les autres vins sont hors de prix, et très loin du raisonnable.

    En tout cas, bravo pour ton reportage et ta négo !

    J'aime

  2. Non mais c’est pas humain de nous faire subir des trucs comme ca ! c’est encore un coup de ton karma de chat ? ;-)…non mais j’ai une faim moi maintenant ! je viens de manger ! il faut que je revisite le frigo … qui n’egalera certainement pas cette delicieuse prose tout a la gloire du big mac.
    Oups, Igot an idea….maybe…maybe…order a delivery….moindre mal…

    J'aime

  3. Tu as réussi ta négociation ? Dis donc ! tu crois pas que cela mérite pas d’inviter Doucemarie à dîner d’un Big Mac ?
    et je te confirme le secret du plat pays qui a failli être le mien, les frites se font bien en deux cuissons !
    Essaie !

    J'aime

  4. double je>> merci pour tout ;o)
    Annie-Claude>> Bon, au lieu de faire du Flat-sharing, on va faire du Food-sharing ! ;o)
    dear Mireille from Wimbledon>> Alors, là, le challenge si t’arrives à trouver tout ça en order delivery !!!
    GuessWho>> Il me semblait aussi pour les frites… Merci pour la confirmation. Sinon, douce Marie, elle veut pas rentrer à la maison – elle bosse encore malheureusement à cette heure-ci ;o( Pas de sortie Big Mac ce soir…

    J'aime

  5. ah c’est malin, tiens, j’ai faim maintenant!
    et y’a rien dans le frigo car je nous mène une vie ascétique pour rattraper tous les dérapages de l’été!

    certes, y’a du koulibiak de saumon mais là, à réchauffer à 23h20, ça me dit moyen moyen…

    alors qu’un bon vieux hamburger de derrière les fagots, là, maintenant, rhhhhâââââââ!

    J'aime

  6. Arg, les mac prennent de la hauteur (celle du premier barreau de la chaise sur le super plancher, et celle des Big à étages), heureusement, le goût frais du dentifrice me retient de lecher l’écran, mais in extremis car c’est bien appétissant tout ça!

    J'aime

  7. Non, y’en a un 3ème…
    Je viens de rentrer du resto et là paf, la rechute, la lecture du post post-digestif de UU.
    Mince j’ai encore faim du coup.
    Chérie, à quelle heure il ferme le Ronald à la sortie du périph’ ? J’me ferais bien un sunday vanille, avec des éclats de noisettes. Faut dire que la tarte de Marie (pas Sweety… une autre) elle était pas top.
    UU, merci pour le clin d’oeil à la Salers, c’est ma Grand’Ma d’Aurillac qui va pas être peu fière. Un bon rumsteack avec une fine tranche de Cantal en fromage et un bon verre de Juliénas, ça c’est le big MAC, euh le gros pied.
    Salers de rien mais c’est minuit
    Je donnerai quelques clues à ZeBigBro lors d’un prochain post. S’il passe par là, qu’il ne m’en veuille pas trop !
    Bonne nuit orgiesque

    J'aime

  8. Non, pas que 2!
    Dis, hé, oh!… Elle a pas dû être longue, ta négo, pour nous servir un truc pareil!… Juste avant d’aller dormir, quand y’a plus rien de correct à se mettre sous la dent dans le frigo!… Pffffff!… Bon, y’a encore les dents à laver, vaut mieux que j’y aille vite, avant que je craque pour un vieux morceau de chèvre sur une craquotte sucrée… Allez, ciao!

    J'aime

  9. A tous>> je vois que vous comprenez mon martyr de samedi soir, parce que moi, c’était pas devant mon écran et APRES avoir dîné que j’ai vu le spectacle du Bigmac, mais bien de mes propres yeux affamés, bavant d’envie…j’ai juste eu droit à une miette, juste le temps de savoir que c’était délicieux…!
    Piu and Merry (but where is she, by the way ???)>> vous reconnaissez ma mule du « MAC au resto à Big Mac » ci-dessus ? N’est ce pas d’ailleurs celle que je vous ai prêtée récemment pour une de vos soirées de l’ambassadeur ?

    J'aime

  10. Virginie>> Sorry de t’avoir donnée si faim (Bertie aussi d’ailleurs)…

    Cuisson à froid : tu démarres en mettant les frites crues directement dans l’huile (ou la graisse de canard ici) sans attendre qu’elle soit chaude/à température. Cela leur donne normalement plus de fondant.

    J'aime

  11. Courte éclipse. Négo en accéléré.
    Que s’est-il passé?
    Tu ne perds pas de temps dans les aéroports;-)) Comment parviens-tu à te concentrer? J’arrive après la bataille du Big Mac. J’en mange rarement mais s’ils étaient tous comme ceux que tu as mangés, je craquerai avec plaisir. Je ne connais pas le vin dont tu as d’ailleurs très bien parlé. Je vois que j’ai affaire à un connaisseur;-) On commence à trouver de très beaux vins dans cette région maintenant. Je prends ses coordonnées au cas où je le trouverai.
    Bonne nuit Uu et merci à SweetMary; vous me comprendrez ;-))

    J'aime

  12. Ben là non je n’ai plus faim, parce que mon déjeuner fut excellent mais aussi pantagrulélique.
    M’en vais éliminer tout çà avec mes copines du tamure. Une heure et demie à « déhancher », çà va faire du bien…. et en plus il pleut, alors pas de coucher de soleil à photographier ce soir, çà tombe bien.

    J'aime

  13. Ossiane>> Euh, en fait, je n’étais pas sûr d’avoir le temps de prendre le dernier avion… Mais tout s’est bien passé, beaucoup mieux que prévu [grâce à un bon travail préparatoire – comme toute négo tu diras – mais là je m’envoies des fleurs. Tiens des fleurs de tiaré, c’est pas pour me déplaire].
    Et zou, vole l’avion…

    Annie-Claude>> Il faut … éliminer ! Après tous ces menus délicieux sur ton blog, m’étonne pas qu’il faille se déhancher un peu aussi ;o)

    J'aime

  14. > UU : je sais bien que je ne peux pas me faire livrer tout ca…snif….c’etait un reve, une extrapolation…devine ce qu’ils mettent sur la pizza ici ? du mais !
    Quelle horreur ! quand tu commandes il faut preciser sans mais….:-(

    J'aime

  15. UU>> T’as le chic pour me donner faim… après la Calzone qui déchire, Ze Bic Mac qui tue… et puis c’est encore long avant le déjeuner !!!!
    Si tu as écrit cette note à l’aéroport, tu n’es donc pas allé à Zug en train (blague – pas drôle – de germaniste).
    Tu ne les as tout de même pas trop humilié les Suisses… tu es adepte du win-win, non ???

    Doubleje>> un p’tit Suisse au p’tit dej’ et dentelle de coton… c’est tout toi ça !!! ;op

    J'aime

  16. dubuc & jmesuiléssépoucéunegrandefaim>> Euh, encore 40 minutes… Et vous pourrez débouler à la cantine de votre entreprise… Sorry pour ces tortures culinaires ;o)

    Mireille>> Et l’ananas sur la pizza ? tu connais ? C’est marrant, j’ai goûté ça en Californie pour la 1ère fois. Je crois que ça se fait en France aussi maintenant. Hawaian pizza, ils appellent ça…

    J'aime

  17. Hawaian pizza, oui j’ai du subir une fois…pas trop mon truc, mais j’ai vu qu’ils ont ca in the UK aussi…sans doute saupoudre de grains de mais !
    Non moi j’aime la vegetarian pizza, quand elle est bien faite…et aye ca me redonne faim 😉

    J'aime

  18. Bouououououououuhhhhhhhhhhhhhh ! ! !

    Moi c’est pas le big mac qui me fait envie (enfin si, un peu quand même, mais bon, nous on a le Whopper ici 😉 et même le double cheese Whopper… Bigger, Better, Burger King!) mais le petit resto dans le 17ème!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    snif snif snif…

    C’était not’ quartier à Jmesuiléssépoucélacravat et moi et les bons p’tits restos (plutôt cuisine française en général), c’était notre grand plaisir!!!

    D’ailleurs, je vous en conseille deux (toujours dans le 17ème) pour les curieux :

    Le Bistrot de Théo, rue des Dames (la carte change régulièrement et on n’a jamais été déçus), demandez à être à l’étage, dans la petite salle du fond.

    A l’improviste, à l’angle de la rue Médéric et de la rue Barye (juste au pied de feu chez nous) : cadre bistrot super sympa, patron également et très bonne cuisine!)

    Souvenirs, souvenirs…

    UU, tu as le don de me rendre nostalgique à force d’aller et de parler de mes endroits fétiches (Cancale, le 17ème).

    J'aime

  19. dear Mireille from Wimbledon>> La vegetarian n’est bonne qu’avec des légumes frais du marché, non ? Ce que je n’ai jamais vu jusqu’à maintenant. En même temps, elle ressemblerait à une tourte aux légumes…

    Breizhette>> Oops… désolé et ravi de te rappeler tout ça. Merci pour les adresses. C’est déjà noté. On testera avec plaisir ! Si tu veux, je peux éviter de faire des notes à leur sujet… ;o)

    Bourrique>> Ben alors, tu n’es plus au régime ? ;o)

    J'aime

  20. UU>> ils sont dingues de ça en Allemagne… tu as des Sandwich Hawaï, Pizza Hawai, Schnitzel Hawaï … tout peut être décliné au goût hawaïen… pour ça, il suffit de mettre une rondelle d’ananas sur ton plat, et hop ton foie gras devient hawaïen… (oh non, pas le foie gras…)

    J'aime

  21. Ce qui est sûr c’est que ce n’est pas en venant manger chez moi au » petit monde d’edith »ouvert juste le midi fermé le soir ,le dimanche et le lundi et les vacances scolaires , que tu pourras écrire d’aussi belles choses .
    Deja si tu n’es pas malade se serra bien!!

    J'aime

  22. Remarque c’est mieux que les pizzas ou sandwichs mauriciens… c’est carrément dégueu… ça consiste à rajouter sur ton plat un post-it rose en forme de cœur avec des poils de wookie collés dessus… ils sont bêtes ces Mauriciens, c’est même pas comestible ces trucs là !!!!
    (si avec ça le doc ne se manifeste pas…)

    J'aime

  23. > UU : back in the day in america, il y avait un p’tit resto ou les vegetarian etaient divines, faites avec des legumes frais – brocolis, tomates, oignons, green peppers, j’en oublie, cuites a point, croquantes mais pas trop, cheesy juste comme il faut, bref un delice.
    Mais c’est bien le seul que je connaisse qui ait jamais su les faire…
    Ici on les a tous essaye, tous le meme gout et sur l’echelle de richter (sorry for the spell) c’est……zero.

    J'aime

  24. Le Doc, il peut pas causer car il a tout plein d’occupations importantes.
    Il est en train de monter un élevage de wookies transgéniques pour faire du trafic de poils.
    Il est actuellement en train de négocier en Asie du Sud-Est ses étiquettes
    « poils de UU de Montcuq »
    « poils d’élève de 6ème ».

    Sans rire, il doit être pas mal occupé en ce moment, c’est pour ça qu’il cause pas.

    A propos, j’ai été au Quick, j’ai mangé un Giant et depuis je peux regarder ce post sans m’évanouir de désir.
    Ca calme bien.

    UU, on sait à présent par qui tu es financé.

    J'aime

  25. jmp>> ben j’écrirais une belle note sur… toi ! Ta vie doit être un roman ;o)

    jmesuiléssépoucélacravat>> Ha Ha Hawaian Spätzel aussi ? ;o)

    dear Mireille from Washington>> « cuites a point, croquantes mais pas trop » Je vois qu’on a les mêmes goûts pour les bonnes choses de la vie. Et c’est particulièrement important pour les courgettes et les haricots…

    Bourrique>> Ouais ouais… Le doc Huff, il est devenu qq’un d’important. Et nous boude. Nan, en fait, c’est pas vrai, il m’a dit qu’il était fatigué, que ses poils de Wookie devenaient blanc et que sa puissante musculature mauricienne prenait une tournure hawaïenne.
    Et pourquoi tu manges des Giant ? Pour te sentir moins petite ? [raaah, facile celle-là… mais c’est si bon -parfois – les blagues à 2 balles…;o)]

    J'aime

  26. ouais il est tout occupé professionnellement et tout… enfin ça c’est bien ce qu’il veut nous faire croire…
    Le traffic de poil c’est son activité de façade… en fait il initie et entraine des marmots à l’assassinage de chats, chatons et autres félins…

    J'aime

  27. Que de rumeurs sur le doc Huff…
    Qui est-il vraiment ?
    Quelqu’un l’a-t-il déjà vu en *vrai* ?
    Peut-être ne porte-t-il pas de Stan Smith ?

    [ah ah, un Wookie en Stan Smith. C’est trop ridicule. Comme si un teuton-suisse faisait la danse hawaïenne pour accueillir les voyageurs en business arrivés à l’aéroport tout beau tout neuf de Zürich… n’importe quoi… ;o)]

    J'aime

  28. Et ben ici, d’affaire ou pas, le voyageur est accueilli à l’aéroport par musique et fleurs de tiare. Ah ! passer les contrôles de police une fleur à l’oreille…. on a de suite l’impression de changer de monde 😉

    J'aime

  29. Bon, moi aussi je rentre de voyage et je relis toutes ces notes et je sors scandalisé sur le décheance culinaire que je lis!
    Quoi ? On mange des Big Mac et autres Quick et bien sur on ne sait pas faires des frites ? C’est Ronald qui s’en charge bien sur…
    Je fais une note de suite sur le sujet !

    J'aime

  30. Looks like you just describe an In-Out special except they don’t serve wine, but root beer would do the job.
    Do you know that In-Out has a secret menu only the hardcore fans know? You have to ask in a very polite way and if they are nice, they may tell you what it is.
    ZBB

    J'aime

  31. Réac de Gauche>> Honoré de votre visite ! ;o)
    Vu comme vous faites les oeufs brouillés, m’étonne pas que vous appréciez ce Big Mac à la française.
    De là à le rebaptiser ? Mais comment ?
    Gros pain rond [référence au bun], Proxénète obèse [Mac=Maquereau ?], Croque-monsieur rond au steak haché de Salers ?…
    Mon inspiration se tarit à cette heure tardive.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s