Devoir de vacances #9 par jmesuisléssépoucélacravat

Appel solennel à toute la blogosphère. Cet été, le MAC change de ligne éditoriale. Entre le 22 Juin et le 1er Septembre, ne seront acceptés par le jUUry que les MAC de vacances !

L’élève jmesuisléssépoucélacravat est définitivement un créatif refoulé. Refoulé dans la finance. Aarrggh. Bon, je ne vais pas trop critiquer non plus, puisque j’y suis aussi passé par la finance. Les OPA, les LBMO, les SWAP, les CALL, les PUT, les IPO, enfin bref de charmants petits noms d’oiseaux… qui sont forts utiles pour lire le Financial Times [ou le FAZ ;o)] à l’aéroport… Bon, il s’y colle aujourd’hui, à son Devoir de Vacances, en bon élève qu’il a toujours été.

Sujet du devoir du jour : Qui suis-je ? (*)

Devoirdevacances8jmesuislsspouclacravatMon sinistre père m’avait prédit un sort lugubre à ma naissance mais il n’en fut rien. Mes prouesses datant de ma jeunesse eurent un écho favorable colporté par le vent du désert. La bravoure de mon sabre fut sans égal au sein de la tribu.

Il faisait un ciel bleu éclatant.
Les chevaux étaient fatigués.
Les hommes aussi.
Mais ce jour-là, j’ai gagné une bien singulière bataille.
Ma plus troublante victoire.
Celle contre une femme-guerrière d’une étonnante beauté, l’astre le plus éclatant du royaume d’Abyssinie.
Lorsque nos troupes se confrontèrent à l’aube, elle était mon pire ennemi.
Lorsqu’elle enleva son masque belliqueux, son visage rayonnant m’avait immédiatement aveuglé.
Lorsque le soleil se coucha, l’amour était déjà consommé…

Nous partîmes ensemble à la reconquête d’un ancien empire perdu des années durant. Bataillant côté à côte, nous arrivâmes enfin à la mer. Des felouques nous y attendaient. Nous les prîmes toutes, une par une. C’était fini. Notre oeuvre était achevée.

Nous nous adonnèrent alors aux subtilités du plaisir et de la poésie.
Jouissant du temps qui s’allonge comme la caravane qui s’avance dans le désert.
Ou qui s’étend comme le sillage du felouque sur le grand fleuve.
Laissant d’infimes traces, à peine marquées, sur le cours de la vie.
Je suis ainsi devenu un homme que l’on ne peut plus voir, me confondant à loisir avec la nature.
Je ne me guide plus.
Ce sont mes membres inférieurs qui me portent et m’amènent là où ils le souhaitent.
Mon corps n’est rien, il est devenu invisible.
Seul ne compte plus que l’esprit. Et le bonheur d’être.

Mention concernant l’élève jmesuisléssépoucélacravat : Un sublim(inal)e Devoir de Vacances ! Sehr gut ! Normal, c’est un de mes chouchous dans la classe ! ;o)

Au fait, pour vos dossiers de candidature pour d’autres Devoirs de Vacances, vous n’avez qu’à m’envoyer une photo… Pour le Devoir en lui même, c’est moi qui vous l’écris ! ;o) Y a bien que le doc Huff pour penser qu’il faut aussi envoyer un *vrai* devoir écrit avec la photo de MAC ! Donc, la bourriche à photos de pieds (ou MAC selon gUUgle), c’est par là : huuan@yahoo.com

Be cool, be open.

UU

(*) C’est une vrai énigme. A partir du Devoir de Vacances, il doit être possible de retrouver le portrait du personnage qui se cache derrière. Voilà qui est déjà plus difficile que les bulles de champagne… ;o)

49 commentaires sur “Devoir de vacances #9 par jmesuisléssépoucélacravat

  1. waaahou comment il est trop fort UU (et je dis pas ça pour fayotter, c’est pas mon genre)…
    Car je lui ai envoyé de MAC en le présentant comme le MAC de l’homme invisible et en lui expliquant que le cliché avait été pris sur une felouque en Turquie… ni une ni deux, il nous sort une prose réunissant les deux!!!
    Je suis bluffé!!! En plus je ne peux même pas répondre à l’énigme… peut être devrais-je arrêter la FAZ…

    J'aime

  2. J’ai rien contre les fayots teutons, c’est mes chouchous. Alors bourrique, pas touche. Sinon, au coin, avec un bonnet de … bourrique. ;o)
    Et pis d’abord, les Yéti, ça ne met pas de cravate.

    Bon, je sens que ça va vous faire mariner cette énigme…

    J'aime

  3. Oh il y a de l’idée, busterk !
    On sent la rage d’en découdre avec bourrique qui lui a ravi le prix Dom Pérignon ! ;o)

    La piste d’Abyssinie (la corne d’Afrique et l’Ethiopie) est la bonne, avec les personnages cités… mais non, ce ne sont pas eux.

    Il faut chercher plusieurs siècles avant. Le seul anachronisme pouvant exister dans ce Devoir de Vacances étant la felouque, p’têt qu’elle n’existait pas à l’époque. En tout cas, pas sous sa forme actuelle de croisière sur le Nil.

    J'aime

  4. Bon, jmesuislésséinfluencépardesmovèzesinfluences:
    le statut de fayot teuton ne permet pas tout. Sauf si tu oses dire que tu disais Babar ou Dumbo en pensant que c’étaient des éléphants d’Afrique. Bon, là, je te pardonnerai tout.
    [Ah, qu’est-ce qu’on n’inventerait pas pour un chouchou ;o)]

    J'aime

  5. bourrique>> Bon, en attendant, tu sèches sec sur l’énigme. Allez, je vous laisse. Je dois continuer à bosser (sic).
    Je déconnecte du blog. Amusez vous bien.

    [C’est plutôt rigolo. J’y pense maintenant… Mon énigme fait dans le genre de « La chasse aux trésors » avec Philippe de DieuleveUUlt. Allez, à vos encyclopédies et partez en hélico à l’assaut du Oueb. Have fun.;o)]

    J'aime

  6. ce qu’il y a de bien, c’est que tu avais dit que la dernière énigme serait la dernière.
    Voilà encore un truc qui va m’empêcher de dormir.
    Car l’Abyssinie, c’est pas trop dans mes connaissances voire pas du schtroumpf.
    Bon, va faire semblant de travailler, tu ne trompes personne.
    On sait que tu es en train de potasser ton prochain MAC de vacances…

    J'aime

  7. Meuh non. Pas Gama : il ne lave pas blanc, le personnage mystère. Il est plutôt bien bronzé. Du type noir, disons-le.
    Ca vous trouble encore plus hein ? Ben, n’empêche que c’est un *vrai* indice.

    J'aime

  8. Ménélik 1er, poil aux pieds…

    A nan je sais c’est son père, Salomon, quand il a rencontrer la reine de Saba (la mère de Ménélik 1er, le roi, pas le rappeur)

    Hein dis, c’est ça????

    J'aime

  9. il est parti se coucher, le bougre, pour nous laisser seuls dans une nuit sans sommeil, taraudés par l’insoutenable question : est-ce bien chocapic IIIème du nom par son beau-frère?

    bon, ben je vais me faire une infusion…

    J'aime

  10. Bon ça m’épuise moi toutes cette agitation intellectuelle… j’en arrive à faire des fautes de liaison (quand il a rencontré…)
    bonne nuit à tous

    J'aime

  11. Que nenni, pas Salomon. Trop ancien cette fois. Faut passer de l’autre côté de JC.
    Bon, cette fois, je déconnecte *vraiment.

    Bourrique>> J’ai le même problème que le doc Huff évoqué par Clem sur ton blog : « Allez, encore un dernier commentaire… » J’suis bien blog-addicted. C’est clair. ;o)

    J'aime

  12. bonnet de nuit les petits.
    Mon infusion « au coeur des montagnes » apaisera peut-être nos questionnements.

    moi aussi, je suis blogaddicted mais en ce moment, c’est cool, le Bourricot est dans Harry Potter opus 6 donc chacun a besoin de sa petite liberté…

    Faites de beaux rêves.
    Manman

    J'aime

  13. Que nenni nenni. Il y a bien un ouvrage qui en parle de mon personnage et g**gle ne vous le trouvera pas. En plus, Abyssinie va vous pièger sur g**gle : en effet, c’est la *belle* qui vient d’Abyssinie, pas le héros…

    Et puis, *astre*, c’est ce que veut dire le nom de cette femme-guerrère en … berbère.

    [C’est là qu’on va voir si des noctambules se réveillent popur joUUer. ;o)]

    J'aime

  14. Bon pour l’instant je sèche toujours sur l’énigme mais je ne perds pas espoir. J’ai tout mon temps je suis en vacances depuis hier soir… Et moi qui pensait que j’allais me reposer les neurones pendant mes congés… (soupirs)

    J'aime

  15. Je pense à Shaka Zoulou, sans doute est-il trop tardif (XIXe siècle), mais la felouque existait déjà et les indices concordent.
    En revanche je trouve pas pour la femme (à part la Reine de Shabbat je vois pas).

    J'aime

  16. WOUUUAAAAHHHHHHHH !
    Breizhette, tu es la meilleure !
    C’était effectivement ANTAR !
    Comment as-tu fait ???

    Bon pour les autres : VIème siècle. Contemporain du père de Mahomet.
    Comme vous l’avez compris à demi-mot, le personnage mystérieux est un guerrier ET un poète…
    Il a combattu une femme-guerrière d’Abyssinie sous le charme de laquelle il tomba… Et rappel : son nom, GAMRA, veut dire « astre » en berbère. Cela aurait pu être votre meilleure clé de l’énigme…
    Il paraît enfin qu’il a réellement existé…
    Un ouvrage existe à son sujet : le Roman d’Antar, par Driss Cherkaoui.

    Des infos ici

    J'aime

  17. Tenez, je viens d’y penser :
    – à jmesuisléssépoucélacravat la contingence corporelle (i.e. les pieds)…
    – à breizhette l’esprit…

    Encore une fois, je suis admiratif. Une seule sortie de sa part, et pile dans le mille. Formidable. ;o)

    J'aime

  18. Bah là chui su’l’ cul…
    comment qu’elle est trop forte ma breizhette…
    Burstek était aussi sur la voie me semble-t-il, Antar c’est bien une chaine de stations services non??? mais il faut nommer le schi….mi….li….bilick, sinon on gagne pas 😉
    Au fait elle a gagné quoi Breizhette mis à part mon admiration éternelle???

    J'aime

  19. 🙂 l’avantage d’être la seconde à trouver la solution, est que je suis moins embêtée par la triche, je n’ai pas de trophée de toute façon. Le gagnant n’a qu’à raââler.

    J'aime

  20. AU fait tu m’as insulté là… alors comme ca je ne serai que des pieds et Breizhette le cerveau… fait attention UU… tu files un mauvais coton… si tu continues je lâche mon chat!!! Et là tu vas moins rire: il a fait sa fête au Brad-Pitt-Bull du Doc Huff!!!!

    J'aime

  21. Ah… contestation en faveur de busterk : cher ami busterk, confirmez vous que vous pensassiez à Antar en parlant de pompe à essence ???
    Je me disais aussi que je ne comprenais rien à ce que vous écrivissiez. Mais apparemment sic vous comprend (sic). ;o)

    [Ben heureusement que mon fayot teuton a fayoté… C’est pas pour rien qu’il est mon chouchou ! héhé ;o)]

    J'aime

  22. Jmesuisléssépoucédépié>> Euh euh… ben, les pieds, c’est aussi (et surtout !) symbole de pilier, de mouvance… Si si, j’insiste. Ce que je voulais dire, c’est que tu es le pilier fondateur du couple tout mimi que vous formez avec breizhette. Les pieds, c’est noble.

    Je rappelle que certains célèbrent les pieds de cochon. Et je parle pas des pieds d’humains (cf. mes MAC !)… Y a pas plus noble ! Ouaich !

    [C’est bon là ? c’est crédible ?]

    J'aime

  23. effectivement, je n’avais pas compris la blague de Busterk mais ça colle.
    Je m’incline…

    UU : extrêmement bien vue, notre répartition des rôles dans le couple : en plein dans le mil ! ! ! 😉

    J'aime

  24. Ouah, je vais finir par croire que j’ai un don de vision blogUUEsque des couples : Ckck m’avait déjà fait une telle remarque sur leur Devoir de Vacances à elle et Yann. ;o)

    [Oh oh, ça fait du bien, vous n’imaginez même pas, de s’envoyer des fleurs juste avant le ouikende… ;o)]

    Bon, pour enfoncer le clou, Busterk est finalement déclaré gagnant. J’en ai la preuve, là, au 2ème paragraphe :
    http://www.musee-du-petrole.com/page15.htm

    [Lot de consolation : jmesuisléssépoucédétadetruc et breizhette, vous avez déjà une place dans mon p’tit coeur. ;o)]

    J'aime

  25. C’est vrai qu’il y a quand même un truc bizarre. C’est toujours sur cette note que les pubs arrivent…
    Devrais-je m’inquiéter?
    Est ce un signe???

    J'aime

  26. euh…
    quelqu’un peut m’expliquer ce qui se passe ici???

    C’est Kamoulox?

    Bon alors je gifle Pascal Sevran et chante une chanson de Dorothée en 8 ! ! !

    J'aime

Répondre à Bertitri Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s