Eros ou Thanatos ? La réponse…

Décidément, les mythes anciens suscitent toujours autant d’émoi. En appelant Eros et Thanatos à ma rescousse pour cette devinette avant-hier, je ne m’imaginais pas un tel remue-méninges (*) délirant. Une bonne franche rigolade de début de ouikende comme je les aime bien (les franches rigolades et les ouikendes). Alors, voici les résultats du sondage ;o)
1335_1
– pilules de Viagra dans un estomac
– soirée de reproduction des trousses sous-marines. Apres l’acte, elles meurent.
– inondation d’un nid de scarabées égyptiens
– bocal de cornichons aphrodisiaques dans le frigo (inepte?) de Marie et UU
– suicide collectif de coléoptères célibataires…
– gros plan de ton visage quand tu es démaquillé
– cigales drag queens vertes en train de s’envoyer en l’air au fond d’une back-room 20.000 lieues sous les mers
– aquarium de UU
– macro de mante religieuse
– des haricots de chez la grand mère en train de cuire sur un fond d’échalottes revenues au beurre légèrement poivré, plus quelques grains de sel de Guérande

J’ose à peine imaginer les arrivées de surfeurs en déperdition g**glesque sur mon blog avec cet arrivage de mots-clés décalés. Bon, on verra plus tard…

Donc pour revenir à nos moutons coléoptères, je mets toutes vos propositions dans un gros bocal. Je secoue très fort pour avoir un mélange bien homogène et je constate que collectivement la bonne réponse se trouvait éparpillée parmi vos suggestions de présentation, euh vos commentaires, pardon…

Marrakech_bocal_1 Marrakech_souk_homme

C’est une photo prise dans le souk de Marrakech, un bocal là sur une étagère qui a attiré mon regard, au milieu des épices [non pas de sel de Guérande à Marrakech, désolé ;o)] de toutes sortes. Un vert bien fluorescent et tape-à-l’oeil.

Ce sont effectivement des coléoptères (des cantharides précisément) qui ne demandent qu’à être pilés, pour donner une poudre autrefois utilisée comme aphrodisiaque (le marquis de Sade avait à l’époque recours à cet artifice sous la forme édulcorée de bonbons offerts – source invérifiable mais info largement répandue sur le oueb). Mais cet élixir d’amour avait une tendance non dissimulée à avoir un effet abortif puissant par ailleurs.

Voilà donc Eros et Thanatos réunis dans cet énigmatique breuvage – dont je n’ai point tâté par manque certain d’esprit d’aventure inconsidérée.

Et comme je le disais en introduction de cette note, have a nice one (de ouikende) !

Be cool, be open.

UU

(*) Brainstorming en québécois.

Publicité

9 commentaires sur “Eros ou Thanatos ? La réponse…

  1. Oh la la !
    Je viens de potasser le lien scientifique de mon cher UU : et voici ce que j’y apprends :
    « La cantharide est aussi un des ingrédients du ras el hanout, ensemble de 30 à 50 épices utilisé dans le cuisine marocaine, en particulier dans les tagines. »
    Qui ici n’a pas chez lui ce mélange appétissant ? (et pourtant, des traces de « mouche espagnole » (petit nom de la bestiole photographiée) écrasées peuvent s’y trouver !).Berk !

    OR, je relève que ces bestioles ont une « propriété aphrodisiaque »,  » stimulateur de l’érection, une faible dose a un effet vasodilatateur en stimulant également les reins, mais attention, une surdose peut être mortelle. »
    Que d’aventures et de risques insoupçonnés autour d’un tagine !

    Récupérée de « http://fr.wikipedia.org/wiki/Cantharide_officinale »

    J’aime

  2. Pourquoi l’un ou l’autre, alors qu’ils vont si bien ensemble?

    Sur les tombes étrusques, les hommes sont emportés par de belles naïades, et les femmes par des hommes visiblement victimes de priapisme.
    La nostopathie allie les deux également, d’ailleurs je fais preuve de comportement ordalique en ce moment même! 😉
    (blog is drug)-> je crois que je viens d’inventer un truc là!

    J’aime

  3. [C’est compliqué ces commentaires où il faut trouver des encyclopédies en ligne qui vous expliquent les mots de vos lecteurs… Bon bref…]
    sic>> Euh… c’est à dire que Eros tout seul, c’est *vraiment* mieux. Si si, essaye un jour, tu verras. En plus, s’il est musclé, beau, intelligent, doux, attentif, attentionné, vigoureux, drôle, débrouillard… Ce sera la cerise sur le gâteau. ;o)

    J’aime

  4. Prendre que la moitié de la chose? Si tu as vu Eros seul, tu n’as vu qu’un côté, non?

    Pour ma part: Bon, emballez c’est pesé, je prends le tout, je désosserai à la maison.

    J’aime

  5. Non non non… Contrairement aux apparences, je suis plus subtil que ça.
    Thanatos, je le transforme. On n’a pas de toute une vie pour y arriver mais Thanatos, il s’apprivoise.
    On ne peut lutter contre [i.e. on ne peut l’éviter ni totalement l’éliminer], il faut donc en faire son allié [proverbe à la UU d’inspiration probablement asiatique ;o)].
    Pour ne plus en avoir peur. Et le regarder avec paix et sérénité. Si si, j’insiste. C’est [sûrement] possible.

    J’aime

  6. Hm. Parce que tu l’envisages comme étant « un seule chose ». A mes yeux elle fait partie de nos actes, de mille et une manières, au même titre qu’Eros. Et ne sont pas séparables. Ils nous font évoluer, ce sont des cycles assez naturels. Apprivoiser? Pas trop, car l’accepter est de la donner aussi.
    Avoir peur est une chose saine.
    🙂 très occidental comme vision, voir Thanatos comme un truc qui clôt la vie.
     » Thanatos, je le transforme » – il te transforme, non? 😉

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s