« Mondovino » et débat autour du vin

Affiche_mondovinoSur la recommandation pressante de notre caviste-sommelier-formateur de Nicolas (celui de la place de Breteuil, 15ème arrdt à Paris), Marie et moi partimes voir il ya 2 semaines un film documentaire qui s’appelle Mondovino.
Comme son nom l’évoque, il s’agit d’un documentaire sur le vin et plus particulièrement le monde du vin.

Est-ce qu’on a aimé ? Ben oui finalement, et ce malgré quelques longueurs.

Parce que cela dit, par la bouche de vignerons (de tous les pays d’ailleurs, du Languedoc à l’Argentine en passant par la Californie et la Bourgogne…) des choses intéressantes sur le vin, sur la vinification sans rentrer du tout dans les aspects techniques.
Parce que, même si on ne connaît pas bien le vin et le monde qui gravite autour (les oenologues-conseils par exemple), on apprend des tas de trucs sur le vin. En particulier on sent cette chose « immatérielle » qui fait du vin un « produit » si particulier et si spécifique.

Cela donne souvent à écouter de magnifiques perles du genre :

“Le vin est mort. Soyons clairs, le vin est mort.
Et pas seulement les vins, mais aussi les fruits. Les fromages…
Le vin, c’est une relation quasi-religieuse de l’homme
avec les éléments naturels. Avec l’immatériel.
C’est un métier de poète, de faire un grand vin.”
AIMÉ GUIBERT
40 hectares,
Appellation Mas de Daumas Gassac (Aniane, Languedoc)

Ou bien encore, celui-ci qui nous donne le vertige par sa simplicité, son ton direct qui nous projette à travers les siècles et les siècles :

“Nous ne devons pas nous laisser distraire par les chimères
d’un progrès qui n’apporte que ruines à lui-même et à la nature,
et souffrances aux autres. Ici en Sardaigne, on a une culture
millénaire. Nous devrions vivre en paix sur cette terre.
Et il y a de la place pour les autres.”
BATTISTA COLUMBU
1 1/2 hectares,
Appellation Malvasia di Bosa (Sardaigne – Italie)

Et enfin, celui-ci qui est absolument sublime de poésie et de puissance dans son message :

“Où il y a de la vigne, il y a de la civilisation.
Il n’y a pas de barbarie.”
HUBERT DE MONTILLE
Famille de Montille, 8 hectares,
Appellations Volnay, Rugiens, Pommard (Bourgogne)

MondovinoSi vous avez été sensibles à ces extraits de Mondovino, courez-y le voir.
Bon, il reste peu de salles qui le passent à l’heure qu’il est. Mais vous passerez un agréable moment !
Et puis il y a (anecdotiquement) une histoire de chiens que le réalisateur a filmé, une sorte de fil rouge impossible à raconter et qui est très drôle. ;o)

Voir ci-dessous le site du film Mondovino (ou cliquez sur les images de l’affiche de Mondovino) ci-dessus:
http://www.mondovino-lefilm.com/

Be cool, be open.

Un commentaire sur “« Mondovino » et débat autour du vin

  1. Je trouve la citation de Hubert de Montille très belle.
    Toutes ses interventions dans le film font d’ailleurs mouche par leur évidente vérité.
    En plus de cela, le vin de ce monsieur semble à la hauteur de ses citations (si mes souvenirs de dégustations sont bons), ce qui ne gâche rien !

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s